Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'ESC Dijon veut « monter en gamme » et ouvrira une « school of wine and spirits business » en septembre 2013 (plan stratégique 2012-2017)

« Le choix stratégique de l'ESC Dijon est la différenciation par la montée en gamme, dans un environnement marqué par une course à la taille qui aboutit à une logique de fusion », annonce Stéphan Bourcieu, directeur général du groupe ESC Dijon-Bourgogne, mardi 15 janvier 2013, lors d'une conférence de presse destinée à présenter son plan stratégique 2012-2017, qui représente un investissement total de 10 millions d'euros. « Nous pensons que la course à la taille fait perdre aux grandes écoles ce qui fait leur caractéristique et leur force par rapport à l'université : l'accompagnement et le suivi des étudiants », poursuit-il. « Nous avons donc choisi de nous positionner sur le haut de gamme, en améliorant la qualité des services et des prestations à l'étudiant, en investissant dans un domaine d'excellence - le management du vin - qui tirera l'école vers le haut tout en restant généraliste sur le programme grande école, et en poursuivant notre internationalisation au travers de l'alliance avec Oxford Brookes university (AEF n°243984). » À cette occasion, Stéphan Bourcieu annonce pour septembre 2013 deux initiatives : l'ouverture d'une nouvelle école au sein du groupe, la « school of wine and spirits business », et l'implantation du programme bachelor de l'ESC Dijon à Lyon.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Écoles de management : « Le modèle économique est en tension en raison des règles du jeu que nous avons choisies » (Thomas Durand, Cnam)

« L'explication principale à l'inflation des coûts dans les écoles de management se trouve dans la course aux rankings et aux accréditations, à travers les publications étoilées et le développement du corps enseignant », déclare Thomas Durand, directeur du département « management, innovation, prospective » du Cnam. Il s'exprime en introduction du colloque organisé par AEF le 15 juin 2012 à Paris, qui s'intitule « Le modèle de financement et de gouvernance des écoles de management françaises est-il durable ? » (AEF n°213054) (1). « Nous ne sommes pas dans une crise du secteur, mais dans une situation où le modèle économique est en tension en raison des règles du jeu que nous avons choisies. Il faut s'intéresser à l'amont du problème plutôt que seulement traiter les symptômes », affirme-t-il. Thomas Durand reconnaît toutefois qu'il peut sembler paradoxal de parler de « crise » dans ce domaine, alors que le marché s'est « extraordinairement développé » et que « la demande internationale est très forte ».

Lire la suiteLire la suite