Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Cour des comptes : « la filière Staps souffre de la concurrence des formations qualifiantes labellisées par le ministère des Sports »

« Les Staps sont une filière qui répond de façon incomplète aux besoins de professionnalisation du mouvement sportif et aux objectifs d'insertion professionnelle des étudiants », indique la Cour des comptes dans un rapport intitulé « Sport pour tous et sport de haut niveau : pour une réorientation de l'action de l'État », rendu public jeudi 17 janvier 2013. 89 % des diplômés de licence Staps étaient en situation d'emploi trois ans après l'obtention du diplôme, selon une étude du Cereq en 2008 (1). Quant aux diplômés de master 2008, 90,5 % étaient en emploi en 2010, selon la Dgesip. « Toutefois, les trois quarts seulement de ces diplômés ont un emploi stable, et un tiers d'entre eux ne parviennent pas à être recrutés en tant que cadres ou professions intermédiaires. De plus, cette filière ne mène pas nécessairement à des métiers en relation avec le sport : une partie des diplômés de master Staps peuvent être embauchés comme vendeurs chez des équipementiers sportifs, surveillants de piscine municipale, animateurs de petits clubs sportifs », indiquent les auteurs du rapport.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Licences vagues C et D « Staps » : 41 % des mentions notées « A » (Aeres)

Seize universités des vagues de contractualisation dites C (2009-2012) et D (2010-2013) (AEF n°268464) ont 41 % de leurs mentions de licences Staps notées « A » - l'une des quatre notes possibles : « A+ », « A », « B », « C ». 14 mentions sont notées « A », 15 « B » et 5 « C ». Aucune mention n'a la note « A+ ». AEF a compilé ces notes à partir des rapports publics d'évaluation de l'Aeres. Les universités des académies de Lille, de Metz-Nancy, de Strasbourg et en Île-de-France celles de Paris, Versailles et Créteil sont intégralement couvertes par les vagues C et D de contractualisation.

Lire la suiteLire la suite