Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Rapprochement CPGE / établissements d'enseignement supérieur : pas d'opposition de principe pour l'APLCPGE, l'UPS, la Cdefi et la CPU

« Je suis heureux de savoir que la loi favorisera les partenariats entre classes préparatoires, universités et grandes écoles dans le respect des uns et des autres », déclare à AEF Michel Bouchaud, proviseur du lycée Louis-le-Grand et président de l'APLCPGE (Association de lycées à classes préparatoires aux grandes écoles), en réaction à l'annonce faite par Geneviève Fioraso, jeudi 17 janvier 2013, portant sur l'inscription des conventions de partenariat entre lycées à CPGE et établissements d'enseignement supérieur dans la future loi sur l'enseignement supérieur et la recherche (AEF n°197865). « L'important est de ne pas imposer de partenariats uniques, qui seraient impossibles à réaliser, sauf à Strasbourg », poursuit Michel Bouchaud, estimant que ces partenariats sont « naturels ». « Sur le terrain, les conventions ont déjà parfois largement dépassé le stade de l'équivalence universitaire », ajoute-t-il, notamment pour les CPGE littéraires.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Classes préparatoires : le MESR dément tout projet de suppression de la gratuité

« C'est complètement faux. Le gouvernement n'envisage absolument pas et n'a jamais envisagé, de près ou de loin, de supprimer la gratuité des classes préparatoires », réagit auprès d'AEF l'entourage de Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. « Le Monde » daté du mardi 18 septembre 2012 écrit en effet que le gouvernement envisage de la supprimer, « du moins pour ceux qui ne sont pas boursiers », et indique que « selon l'entourage de la ministre », il s'agit d'une « piste à étudier ». « Elle le sera sans doute en début d'année prochaine », précise le quotidien.

Lire la suiteLire la suite