Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Retraite : 12 % des Français seraient prêts à accepter une non revalorisation des pensions (Enquête TNS Sofres / CDC)

80 % des Français anticipent une réforme du système de retraite dans les années à venir, particulièrement les actifs : « 83 % [des non retraités] s'attendent à une réforme contre 73 % chez les retraités ». C'est ce qui ressort d'une enquête de la CDC réalisée à l'automne dernier (septembre-octobre 2012) par TNS Sofres en s'appuyant sur une équipe de chercheurs et d'universitaires (1). Les résultats de cette enquête sont exploités et présentés dans le deuxième numéro de la publication « Questions Retraite & Solidarité » de la direction des retraites et de la solidarité de la CDC, publiée le 18 janvier 2013. Parmi les leviers de réforme les moins acceptées, on trouve la non revalorisation des pensions, choisie uniquement par 12 % des sondés et particulièrement rejetée par les retraités (seuls 7 % y sont favorables). La non revalorisation des pensions (au moins partielle) fait partie des pistes proposées par la délégation patronale dans le cadre des négociations en cours sur l'avenir des régimes de retraite complémentaires (AEF n°198077) et le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac a déclaré, dans un entretien accordé au quotidien « Les Échos » mardi 15 janvier 2013, qu'en cas d'accord des partenaires sociaux sur une telle mesure le gouvernement « ne pourra pas ne pas en tenir compte ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le Premier ministre va proposer la nomination de Jean-Pierre Jouyet à la direction générale de la CDC

Le Premier ministre fait savoir, jeudi 28 juin 2012, qu'il envisage de proposer au président de la République de nommer Jean-Pierre Jouyet au poste de directeur général de la Caisse des dépôts et des consignations. Dans les conditions prévues par l'article 13 de la Constitution, les commissions intéressées de l'Assemblée nationale et du Sénat se prononceront sur ce projet de nomination après que la commission de déontologie aura rendu son avis. Pour l'heure, c'est Antoine Gosset-Grainville, directeur général adjoint, qui assure l'intérim à ce poste depuis la fin du mandat d'Augustin de Romanet, le 7 mars 2012, et jusqu'à la nomination du nouveau directeur général par le président de la République.

Lire la suiteLire la suite