Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Poste : un accord-cadre sur la qualité de vie au travail des postiers retient 17 mesures immédiates et prévoit d'autres négociations

Sylvie François, directrice des ressources humaines et des relations sociales de La Poste, et quatre organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC/Unsa, CFTC et FO) ont signé un accord-cadre sur la qualité de vie au travail des postières et des postiers (AEF n°198581), en présence du P-DG Jean-Paul Bailly, indique le groupe dans un communiqué, mardi 22 janvier 2013. L'accord-cadre, qui s'applique à l'ensemble du personnel pour une durée de trois ans, « prend des engagements précis et novateurs en matière de qualité de vie au travail. À cet égard, 17 mesures immédiates pour l'amélioration de la vie au travail sont d'ores et déjà retenues », précise La Poste. Par ailleurs, l'accord prévoit un programme de négociations complémentaires qui sera engagé dès janvier 2013. La direction de La Poste a ouvert en octobre une négociation avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives sur la qualité de vie au travail, à la suite du « grand dialogue » mené au sein de l'entreprise en 2012, au cours duquel plus de 125 000 postiers se sont exprimés (AEF n°218243). Les dispositions de l'accord s'appliquent sous réserve de l'exercice du droit d'opposition de la CGT et SUD, non signataires, majoritaires lors des élections professionnelles d'octobre 2011 (AEF n°229807).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Poste : « toutes les préconisations » du rapport Kaspar seront mises en oeuvre. 5 000 recrutements supplémentaires prévus pour 2012-2014

Jean-Paul Bailly, P-DG de La Poste, décide la « mise en œuvre de l'ensemble des préconisations du rapport Kaspar et le lancement de négociations rapides et globales sur ces points », indique le groupe dans un communiqué, jeudi 13 septembre 2012. Jean Kaspar, président de la « commission du grand dialogue » créée au sein du groupe La Poste fin mars 2012 (AEF n°218243), propose, dans un rapport visant à améliorer le bien-être au travail dans l'entreprise, remis mardi 11 septembre 2012 (AEF n°207218), de faire de La Poste « une entreprise pionnière » en la matière. Jean-Paul Bailly « fait sienne cette ambition », et annonce le « renforcement du comité exécutif pour mieux piloter la transformation de l'entreprise » et « l'allégement de la pression sur les effectifs ». À cet effet, 5 000 recrutements supplémentaires seront réalisés sur la période 2012-2014, ce qui porte à 15 000 le nombre de recrutements sur cette période.

Lire la suiteLire la suite
La Poste : stabilisation du taux d'absentéisme pour maladie, hausse des CDD et de l'intérim (bilan social 2011)

Le taux d'absentéisme pour maladie chez les fonctionnaires et salariés en CDI du groupe La Poste s'est stabilisé en 2011 pour atteindre 5,92 %, après avoir connu une dégradation de 2009 à 2010 (AEF n°240264), indique le bilan social 2011 du groupe, présenté vendredi 11 mai 2012 au conseil d'administration. Si les absences pour maladie de moins de 91 jours (1) ont diminué, passant de 2 644 680 jours à 2 210 161 (-16,4 %), les absences pour maladie de plus de 91 jours ont en revanche augmenté (de 965 082 jours à 1 192 083) (+23,5 %), précise le document. Le nombre d'accidents de travail avec arrêt a, lui, fortement baissé (de 12 800 à 10 862, -15,1 %). La publication de ce bilan intervient quelques semaines après la mise en place par La Poste d'une « commission du grand dialogue » sur la vie au travail (AEF n°216700), constituée en réponse à une situation sociale dégradée dans le groupe.

Lire la suiteLire la suite