Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Projet de loi ESR : l'Unef refuse la fusion du CS et du Cevu et la délivrance des diplômes par les communautés d'universités

L'Unef identifie trois « lignes rouges » que le projet de loi sur l'enseignement supérieur et la recherche ne doit pas franchir, indique à AEF Emmanuel Zemmour, son président, jeudi 24 janvier 2013, après avoir été reçu par le cabinet de Geneviève Fioraso, le 22 janvier, dans le cadre des réunions bilatérales sur le projet de loi. La première « ligne rouge » concerne les communautés d'universités, qui ne doivent pas délivrer de diplômes. La seconde est la disparition du Cevu, fusionné avec le CS dans un conseil académique. L'accréditation est la troisième « ligne rouge », l'Unef la considérant acceptable sous certaines conditions (AEF n°197021). Globalement, Emmanuel Zemmour se dit « satisfait de la plus grande ouverture de l'université sur le monde socio-économique » même si « elle ne doit pas se traduire uniquement par des mesures sur le transfert de technologie, mais aussi par la reconnaissance des qualifications ». Il estime que la future loi doit trouver un équilibre entre « les espaces de liberté, de collégialité et de régulation ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
URGENT. Le MESR présente les premiers axes de la future loi sur la gouvernance des universités et la politique de site. Réactions des syndicats

Création de conseils académiques dans les universités et disparition des PRES au profit de grands ensembles ayant un statut d'EPCSCP : tels sont les premiers axes de réforme de la gouvernance des universités et de la politique de site avancés par le MESR, selon les informations recueillies par AEF au sortir de la première réunion de concertation avec les organisations syndicales et associatives qui s'est tenue au MESR mercredi 19 décembre 2012. Il a également été question de réussite étudiante (AEF n°199351) et de recherche (AEF n°199352) Une cinquantaine de membres des organisations représentatives étaient présents, ainsi qu'une dizaine de représentants du MESR et du cabinet de Geneviève Fioraso. La réunion a duré de 8h30 à 17h. Un powerpoint a été présenté aux organisations syndicales, mais pas distribué. Cette première journée de concertation sera suivie par des rencontres bilatérales à partir de la troisième semaine de janvier, menées sur le projet de loi qui sera alors rédigé. L'objectif pour le ministère est de finir la rédaction du projet de loi fin janvier, afin qu'il ait le temps de passer devant le Conseil d'État et en parallèle devant le Cneser, et arriver en conseil des ministres début mars.

Lire la suiteLire la suite