Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Face à la pénurie sur son territoire, la Bourgogne recrute aux Pays-Bas des professionnels de santé

Le conseil régional de Bourgogne participe, avec le conseil général de la Nièvre, au salon de l'émigration qui se tient les 9 et 10 février 2013 à Utrecht (Pays-Bas). C'est la troisième année consécutive que la collectivité déploie un stand régional sur ce salon où, cette année, « un focus sur les professionnels de santé sera organisé », indique le rapport adopté par les élus au conseil régional. Elle mobilise pour cette action 10 000 euros.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet régional de santé : la Bourgogne obtient la révision du zonage. « Un beau de succès de concertation », selon la CRSA

Monique Cavalier, la directrice générale de l'ARS Bourgogne, a obtenu la révision de la carte des zones déficitaires au regard du nombre des médecins généralistes installés. Un arrêté du 21 décembre 2011 indique que le nombre des zones fragiles définies par l'ARS Bourgogne englobera au maximum 12 % de la population bourguignonne, alors que le taux avancé par le ministère s'établissait à l'origine, dans une circulaire, à 10,85 %. « Le zonage a fait l'objet de vives discussions au sein de la CRSA qui a demandé à la directrice de l'ARS de poursuivre les négociations avec le ministère », indique à AEF Françoise Tenenbaum. La présidente de la CRSA se réjouit de ce « beau succès de concertation ».

Lire la suiteLire la suite
Pénurie de médecins : « Il faut trouver les moyens de déléguer certaines tâches » (Françoise Tenenbaum, conseil régional de Bourgogne)

« Malgré tous les dispositifs que nous avons mis en place, la situation reste critique, dans beaucoup de zones rurales », indique à AEF Françoise Tenenbaum, qui représente le conseil régional de Bourgogne à la conférence régionale de la santé et de l'autonomie (CRSA), où elle a été élue présidente (AEF n°261147). Docteur en géographie de la santé, l'élue (PS) s'interroge sur les nouveaux moyens à déployer pour maintenir une offre sanitaire dans les régions à dominante rurale, comme la Bourgogne. Dans une interview publiée par Les Échos (édition de vendredi 9 et samedi 10 décembre 2011), elle suggère de faire appel aux vétérinaires pour, en cas d'urgence, pallier la pénurie des professionnels de santé, une solution qu'elle qualifie dans l'entretien qu'elle accorde à AEF jeudi 22 décembre 2011 « d'extrême ».

Lire la suiteLire la suite