Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Laïcité : la charte devrait être « identique pour tous les niveaux scolaires » (groupe de travail Dgesco)

Un groupe de travail, composé de six membres, est mis en place à la Dgesco depuis le mois de janvier, afin de rédiger une charte sur la laïcité, apprend AEF mardi 5 février 2013. Y participent notamment Jean-Michel Quillardet, avocat à la cour d'appel de Paris et président de l'Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires (1), Abdennour Bidar, philosophe et auteur de l'ouvrage « Pour une pédagogie de la laïcité », Laurence Loeffel, membre de la mission Morale laïque (AEF n°200064), Alain Seksig, IEN, chargé de la mission laïcité au Haut conseil à l'intégration, des inspecteurs généraux. Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, a proposé en décembre 2012, que la charte de la laïcité dans les services publics soit adaptée aux écoles et aux établissements scolaires, et réécrite à destination des élèves (AEF n°200107).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Morale laïque : le but est de définir « comment enseigner les repères moraux » (Alain Bergounioux, membre de la mission)

« Parce que la République porte une exigence de raison et de justice, je souhaite l'enseignement, à l'école, d'une morale commune qui contribuera à la construction du respect, du vivre ensemble et de la liberté », écrit Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, dans une lettre de mission adressée à Laurence Loeffel, Alain Bergounioux et Rémy Schwartz, les trois membres de la mission de réflexion sur la morale laïque, datée du 12 octobre 2012. Ils devront « réfléchir aux contours d'un enseignement de la morale laïque, de l'école primaire au lycée » et rendre les résultats de leurs travaux « pour la fin du mois de mars 2013 ». Alain Bergounioux explique à AEF que le but de cette mission est de définir « comment enseigner les repères moraux dans le cadre de l'Éducation nationale ».

Lire la suiteLire la suite
Morale laïque : les trois membres de la mission devront rendre leurs conclusions « fin mars 2013 »

Alain Bergounioux, historien et secrétaire national PS en charge de l'Éducation, Rémy Schwartz, président de la septième sous-section du contentieux du Conseil d'État et rapporteur général de la commission « Stasi » sur la laïcité en 2003 et Laurence Loeffel, professeur de philisophie à l'université Lille-III, sont les trois membres de la mission de réflexion sur la morale laïque, apprend AEF auprès du ministère de l'Éducation nationale le 11 octobre 2012, confirmant une information du journal « Le Monde ». Vincent Peillon précise lors d'une conférence de presse que « la lettre [de mission] a été envoyée » aux « trois personnalités qualifiées », qui « rendront leurs travaux sous forme d'un rapport fin mars 2013 ».

Lire la suiteLire la suite
Climat scolaire : l'exclusion des élèves ne doit intervenir « qu'en dernier recours » (conclusion de la concertation)

La concertation pour une refondation de l'école préconise de « réaffirmer la vocation pédagogique et éducative des sanctions, en supprimant notamment la procédure d'automaticité et en privilégiant, autant que possible, des mesures de réparation et de responsabilisation ». C'est ce qu'indique le rapport présenté par les quatre membres du comité de pilotage de la concertation, vendredi 5 octobre 2012 (AEF n°205162). Les auteurs du rapport recommandent de « s'assurer que l'exclusion [des élèves] n'intervienne qu'en dernier recours et qu'elle soit accompagnée d'une prise en charge dans l'établissement ou dans une structure extérieure » (1).

Lire la suiteLire la suite