Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le Haut conseil de l'éducation artistique et culturelle veut créer un « observatoire des meilleures pratiques »

Le Haut conseil de l'éducation artistique et culturelle « est censé devenir un acteur plus impliqué dans les politiques publiques. Au printemps, des discussions auront lieu avec Didier Lockwood [son vice-président] et l'équipe du Haut conseil pour réfléchir à cette montée en puissance de l'instance, qui pourrait jouer un rôle d'intermédiaire avec la société civile. Pour le moment, une des pistes retenue serait de créer un 'Observatoire des meilleures pratiques en matière d'éducation artistique et culturelle' », apprend AEF auprès de Jean-Miguel Pire, rapporteur général du Haut conseil (1), lundi 18 février 2013. Dans cette interview, le rapporteur revient sur la consultation récemment organisée par le ministère de la Culture concernant le futur parcours d'éducation artistique et culturelle, la réforme des rythmes scolaires et annonce la prochaine réécriture par le MEN du programme d'histoire des arts.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Éducation artistique : un rapport préconise « plus d'initiative et de responsabilité aux jeunes, enseignants, parents et artistes »

Le rapport issu de la consultation sur l'éducation artistique et culturelle préconise de « donner plus d'initiative et de responsabilité aux acteurs et usagers » que sont les élèves, enseignants, parents et artistes. Parmi les 26 propositions (1), le rapport propose d' « accroître les espaces de liberté de propositions et de réalisations de projets par les lycéens », de « favoriser l'association de parents d'élèves à la préparation et à la réalisation des projets », de « définir un mode de reconnaissance et de valorisation des initiatives des enseignants » et de « reconsidérer les modes de validation par les services de l'État des projets d'éducation artistique et culturelle ». Le rapport met également l'accent sur le besoin de formation des acteurs et recommande d' « organiser la contribution du ministère de la Culture au travail engagé pour l'élaboration des référentiels professionnels et des maquettes de formation des futurs Écoles supérieures du professorat et de l'éducation ».

Lire la suiteLire la suite
Éducation artistique et culturelle : une « charte » en préparation pour la rentrée 2013

« Avec Aurélie Filippetti et George Pau-Langevin, au mois de février, nous réunirons les recteurs et les Drac pour qu'ils travaillent à nouveau » au parcours d'éducation artistique et culturelle, déclare Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, lors de la signature de trois conventions pour l'égalité des chances, entre les ministères de l'Éducation nationale, de la Réussite éducative, de la Culture et de la Communication, de la fondation « Culture et Diversité » et 16 écoles d'architecture, d'art et de design mardi 15 janvier 2013 à Paris (1). Interrogée par AEF, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, précise que cette réunion se tiendra le « 12 février » prochain. Elle souligne que les ministères travaillent à la rédaction « d'une charte de l'éducation artistique et culturelle ». La réunion de recteurs et de Drac doit permettre « de leur annoncer la méthodologie qui permettra de l'appliquer dès la rentrée 2013 ».

Lire la suiteLire la suite