Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« La gendarmerie maritime est une force atypique » (colonelle Isabelle Guion de Méritens)

« La gendarmerie maritime est une force atypique », affirme Isabelle Guion de Méritens, colonelle de gendarmerie commandant la gendarmerie maritime. Dans une interview à AEF Sécurité globale, elle rappelle que la gendarmerie maritime est une « force organique de la gendarmerie nationale et est à ce titre rattachée au ministère de l'Intérieur. Mais elle est placée pour emploi auprès du chef d'état-major de la marine nationale et dépend donc du ministère de la Défense ». Elle décrit notamment les perspectives d'évolution de cette force et précise que « dans le prolongement des attentats du 11 septembre », une doctrine « de sûreté maritime et portuaire a été définie en France par le SGDSN et mise en oeuvre dans les ports français ». Le dispositif devait être développé dans cinq ports « sur cinq ans, mais en 2010 sa poursuite a été gelée. Aujourd'hui, deux grands ports, Le Havre et Marseille bénéficient de mesures de sûreté spécifiques », souligne-t-elle.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« La gendarmerie est idéalement positionnée pour accompagner la croissance du trafic fluvial » (lieutenant-colonel Dominique Barras)

« La gendarmerie est aujourd'hui idéalement positionnée pour accompagner la croissance du trafic fluvial », affirme le lieutenant-colonel Dominique Barras, commandant de la gendarmerie des voies navigables. Il s'exprimait à l'occasion d'une rencontre avec la presse organisé par la gendarmerie à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), jeudi 10 janvier 2013. Il rappelle ainsi que « la France comprend 8 800 km de voie navigable. Il s'agit du domaine fluvial le plus vaste en Europe ». Dominique Barras précise que « sous l'impulsion du Grenelle de l'environnement, la loi prévoit de doubler la part des trafics maritime et fluvial d'ici à 2020, afin qu'ils représentent 25 % du transport de marchandises contre 14 % actuellement ». Il souligne que « la gendarmerie doit être en mesure de contrôler les flux empruntant les voies navigables de sa zone de compétence, en pleine expansion, afin de prévenir et de réprimer des infractions à la police de la navigation, les atteintes à l'environnement et surtout les trafics illicites ».

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Les « gendarmeries spécialisées » au sommaire du dernier numéro de « Gend'Info »
Lire la suite
Surveillance maritime : DCNS et Piriou veulent créer un leader mondial dans les navires capable de fournir les forces de l'ordre

Le groupe naval de défense DCNS et l'entreprise de construction de navires Piriou ont entamé des négociations en vue de « créer un leader mondial dans les navires aux standards civils essentiellement destinés à l'action de l'État en mer (garde-côtes, police, gendarmerie, douanes) ». C'est ce qu'indiquent les deux partenaires dans un communiqué commun, mardi 27 novembre 2012. Ces deux entreprises envisagent la création d'une joint-venture. Les négociations vont porter sur l'implication de chaque acteur, « en particulier sur la gouvernance, que nous souhaitons équilibrée », poursuit le service de presse de DCNS.

Lire la suiteLire la suite
La France a « un cadre juridique clair de répression de la piraterie maritime » (rapport parlementaire)

Les « premiers résultats » de l'application de la loi du 5 janvier 2011 relative à la lutte contre la piraterie et à l'exercice des pouvoirs de police de l'État en mer « semblent plutôt confirmer la pertinence du dispositif », estiment les sénateurs Jean-Claude Peyronnet (PS, Haute-Vienne) et François Trucy (UMP, Var). La loi (AEF Sécurité globale n°254617) « a permis de doter notre pays d'un cadre juridique clair de répression de la piraterie maritime, inspiré de la convention sur le droit de la mer de Montego Bay », écrivent-ils dans leur rapport présenté à la commission des Lois, mercredi 11 avril 2012. Le texte de 2011 « reconnaît aux juridictions françaises une compétence 'quasi universelle' pour juger des actes de piraterie commis hors du territoire national » si leurs auteurs « sont appréhendés par des agents français et à défaut d'entente avec tout autre État ».

Lire la suiteLire la suite