Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'Observatoire national des polices municipales remet ses propositions au groupe de travail piloté par le préfet Jean-Louis Blanchou

« L'appellation de 'police municipale' doit évoluer afin de regrouper sous une même appellation tous les agents territoriaux exerçant à titre principal des missions de sécurité publique sur le territoire d'une ou de plusieurs communes. » C'est ce qu'explique l'ONPM (Observatoire national des polices municipales) dans un document remis jeudi 7 février 2013 au groupe de travail sur les polices municipales, piloté par le préfet Jean-Louis Blanchou (AEF Sécurité globale n°201786). L'observatoire propose « la dénomination de 'polices territoriales' qui se substituera à celles de 'polices municipales', 'garde-champêtre', 'police rurale', 'surveillance de la voie publique', ou autres dénominations utilisées par les communes ou établissements publics de coopération intercommunale pour désigner les services chargés de la sécurité ». La création de polices territoriales était l'une des principales recommandations du rapport des sénateurs François Pillet (UMP, Cher) et René Vandierendonck (PS, Nord) en octobre 2012 (AEF Sécurité globale n°205623).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Police municipale : Manuel Valls demande aux préfets de substituer les nouvelles conventions à celles en vigueur actuellement

Une circulaire du ministère de l'Intérieur datée du 30 janvier 2013 « précise les conditions dans lesquelles les nouvelles conventions de coordination peuvent être conclues localement », écrit Manuel Valls aux préfets. Il leur rappelle que « le souhait de dynamiser ces conventions de coordination pour améliorer les possibilités d'une coopération opérationnelle renforcée en fonction des situations locales » et « la nécessité d'une évaluation à échéance annuelle » ont conduit le précédent gouvernement à élaborer « un nouveau décret » relatif aux conventions de coordination en matière de police municipale (AEF Sécurité globale n°224526).

Lire la suiteLire la suite
Il faut « créer des polices territoriales » en intégrant la police municipale et les gardes champêtres (rapport sénatorial)

Il faut « créer des polices territoriales » en intégrant « au sein d'un même cadre, des agents de police municipale et des gardes champêtres. » C'est l'une des 24 propositions qui, selon nos informations, sont issues du rapport de la mission d'information de la commission des lois du Sénat sur les polices municipales. Les conclusions de ce rapport, dont AEF Sécurité globale a eu copie, seront présentées mercredi 3 octobre 2012 (AEF Sécurité globale n°205893). « L'objectif est de faire un état des lieux des polices municipales », expliquait en mai dernier à AEF Sécurité globale l'entourage des deux rapporteurs, les sénateurs François Pillet (UMP, Cher) et René Vandierendonck (PS, Nord) (AEF Sécurité globale n°215632). Ils proposent aussi de « regrouper au sein des attributions des polices territoriales les compétences actuellement exercées tant par les agents de police municipale que par les gardes champêtres ».

Lire la suiteLire la suite