Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Projet de loi ESR : Bernard Belloc parle de « contre-réforme », dénonçant un « débat hexagonal, ringard, partisan et sectaire » (« Les Échos »)

« Le gouvernement refuse (…) d'inscrire son projet de loi sur les universités dans la continuité de l'action entreprise pendant le précédent quinquennat. Il ouvre ainsi la voie à des propositions qui constituent une vraie contre-réforme réactionnaire », écrit Bernard Belloc, ancien conseiller pour l'enseignement supérieur et la recherche auprès du président Nicolas Sarkozy et aujourd'hui conseiller stratégique de la direction générale de Skema business school, dans une tribune publiée dans « Les Échos », vendredi 1er mars 2013. « Refusant de reconnaître l'action positive menée sous le précédent quinquennat, la gauche prend le risque de stopper un mouvement de modernisation qui a permis aux universités françaises de commencer leur mue vers un système moderne et attractif pour leurs partenaires et les étudiants. » Dénonçant un « débat hexagonal, ringard, partisan et sectaire », il prend trois exemples pour illustrer son propos : la création de conseils académiques, les regroupements d'établissements et les mesures en faveur de la réussite des étudiants.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi