Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°194492

Face à la désertification médicale, la Bourgogne s'appuie sur le dépistage itinérant de la rétinopathie diabétique

Initié et piloté en Bourgogne par l'URPS en 2004, le dépistage itinérant de la rétinopathie diabétique débute en 2013, à compter du 5 mars dans l'Yonne. Financé par l'ARS Bourgogne (100 000 euros par an), il permet de dépister auprès des diabétiques ayant un accès difficile aux soins la maladie, longtemps asymptomatique. Depuis 2008, en moyenne, 960 patients ont été dépistés chaque année. 13,4 % d'entre eux s'avèrent atteints d'une rétinopathie diabétique, une maladie qui est l'une des premières causes de cécité en France. Selon l'étude Entred réalisée entre 2007 et 2010, 8 % des diabétiques auraient une rétinopathie diabétique. « Le taux observé parmi les patients bourguignons dépistés est supérieur parce que nous ciblons les populations », explique Thibault Martin, orthoptiste coordinateur de l'opération de dépistage.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Parcours de soins : la Cour des comptes pointe les lacunes de la réforme de 2004 et invite à rebâtir un cadre global cohérent

Une « réforme toujours inaboutie », c'est ainsi que la Cour des comptes qualifie dans l'un des chapitres de son rapport annuel publié ce mardi 12 février 2013 la réforme de l'assurance maladie de 2004 qui entendait réorganiser le système de soins autour du « médecin traitant » et du « parcours de soins coordonnés ». La volonté du législateur « est loin d'être réalisée en 2012 ». L'adhésion des assurés au dispositif du médecin traitant demeure élevée (89,7 % des assurés ont un médecin traitant et 91 % des actes respectent le cadre du parcours de soins coordonnés en 2011). Cela reflète bien leur assentiment à « l'idée que leur médecin de famille puisse être le pivot autour duquel construire en cas de besoin leur trajectoire au sein d'un système de soins ressenti comme particulièrement compliqué et mal articulé ». Mais cette adhésion tient beaucoup aussi à l'application de pénalités (ticket modérateur majoré, dépassements autorisés pour les médecins de secteur 1 vus hors parcours de soins), « d'autant plus dissuasives » qu'elles ne peuvent être prises en charge par les Ocam. Les problématiques tarifaires ont donc, selon la Cour, « prévalu » sur la « question centrale » du contenu médical effectif du parcours de soins. Par ailleurs, la « prolifération » des expérimentations de coordination des soins, « sans qu'aucune ne s'appuie sur le médecin traitant qui avait pourtant vocation à en être le pivot naturel, en affaiblit le sens et la portée ».

Lire la suiteLire la suite
Marisol Touraine fait du « pacte territoire-santé » annoncé dans la Vienne un « marqueur de gauche » de sa politique pour l'accès aux soins

Un « pacte Territoire-santé » décliné en douze « engagements » pour lutter contre des « déserts médicaux » qui gagnent du terrain en France est annoncé, ce jeudi 13 décembre 2012, par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine lors d'un déplacement en région Poitou-Charentes dans la commune de Scorbé-Clairvaux (Vienne). La ministre a choisi une région très en pointe sur le thème de l'accès aux soins et qui se veut exemplaire avec, depuis 2004, 26 maisons de santé pluriprofessionnelles créées et 19 en train de sortir de terre pour signifier que l'État, représenté en région par les ARS, entend bien accompagner et faciliter les initiatives des professionnels de santé et des collectivités territoriales. Marisol Touraine dénonce la « politique du laisser faire » des précédents gouvernements : « on a beaucoup parlé et peu agi et systématiquement échoué depuis dix ans ». Elle reproche à ses prédécesseurs d'avoir multiplié les « dispositifs ponctuels et éphémères sans s'assurer de leur mise en place ». Au contraire, elle promet de suivre personnellement les « plans d'actions » que les agences régionales de santé mettront en musique sur les territoires les plus en difficulté. Elle devait d'ailleurs présider dès son retour de la Vienne une réunion de l'ensemble des directeurs généraux d'ARS pour leur signifier leur « feuille de route ».

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Coopérations entre professionnels de santé : « il ne s'agit pas de démanteler la profession médicale », réaffirme Jean-Luc Harousseau (HAS)
Lire la suite