Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Le formation des agents des services de renseignement français est lacunaire » (Mathieu Guidère, professeur à l'université de Toulouse II)

« Le formation des agents des services de renseignement français est lacunaire. » C'est ce qu'affirme Mathieu Guidère, professeur à l'université Toulouse II-Le Mirail, titulaire de la chaire d'islamologie, lors de son audition par la commission d'enquête sur le fonctionnement des services de renseignement français dans le suivi et la surveillance des mouvements radicaux armés de l'Assemblée nationale, jeudi 28 février 2013. « Face à des mouvements radicaux très évolutifs, la formation des agents du renseignement français marque un retard méthodologique. Les connaissances des agents sont la plupart du temps périmées pour des thématiques de première importance, telles que les mises à jour opérationnelles des groupes, les innovations doctrinales, les nouvelles alliances », précise-t-il. Mathieu Guidère estime notamment que « les services de renseignement, qu'ils relèvent du renseignement intérieur ou extérieur, manquent cruellement de compétences et d'expertises en matière plus précisément de ce qu'on appelle le renseignement culturel ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi