Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°194340

LGV Bretagne-Pays de la Loire : le recrutement et la formation de 1 000 demandeurs d'emploi prévus par un accord gouvernement-exploitants

« Au total, pour toute la durée du chantier, tous métiers confondus, ce sont environ 1 000 opportunités d'emploi qui seront proposées localement par Eiffage et ses principaux sous-traitants. » C'est ce que précise l' « accord relatif au chantier de construction de la LGV (ligne à grande vitesse) Bretagne-Pays de la Loire 2012-2016 », signé mardi 5 mars 2013 par Thierry Repentin, ministre délégué en charge de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage, Patrick Bernasconi, président de la FNTP (Fédération nationale des travaux publics) et les représentants du Syndicat professionnel des Terrassiers de France, de Pôle emploi, de Constructys, l'Opca de la construction, et du groupement Clere (Construction de la ligne Eiffage Rail Express), piloté par Eiffage.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Poitou-Charentes : la région et Pôle emploi mutualisent outils et financement pour faciliter l'accès à la formation des chômeurs

Pour accéder à une formation, les demandeurs d'emploi de Poitou-Charentes disposeront désormais d'un seul interlocuteur. Si leur parcours relève d'un stage collectif, leur demande sera traitée par le SIP, le service informatisé du conseil régional dédié à la gestion des places ; l'accès à cet outil étant élargi à tous les prescripteurs (1), y compris les conseillers en charge des bénéficiaires du RSA. Si la formation souhaitée mobilise une aide individuelle, c'est la plate-forme de traitement centralisé de Pôle emploi, devenue guichet unique régional, qui gérera leur dossier. C'est ce que prévoit le protocole d'accord qui sera signé le 24 janvier 2013 à Poitiers entre le conseil régional et Pôle emploi (2) et appliqué dès le 1er février prochain. Cette entente répartit clairement le champ d'intervention des deux partenaires selon la durée (plus ou moins 400 heures) et la visée des formations (qualifiante ou d'adaptation au poste). Elle harmonise aussi les prises en charge des frais annexes (hébergement, restauration, déplacement).

Lire la suiteLire la suite
Rennes Métropole : la maison de l'emploi informe et mobilise sur les besoins de main-d'oeuvre liés aux grands chantiers lancés sur la ville

Construction de la ligne à grande vitesse Paris-Rennes, reconstruction du pôle d'échange multimodal de Rennes, construction de la deuxième ligne de métro rennaise, du centre des congrès, de la cité internationale… Tels sont les grands chantiers lancés dans la communauté d'agglomération de Rennes : « Ils se mettent en place dès maintenant et pour environ 10 ans », commente Gwenaële Hamon, vice-présidente de Rennes Métropole, déléguée au développement économique et à l'emploi, et présidente de la Meif (Maison de l'emploi, de l'insertion et de la formation professionnelle) du bassin d'emploi de Rennes. « Ces grands chantiers vont engendrer des besoins de main-d'oeuvre importants, qui nécessitent une anticipation, pour mobiliser les publics, et notamment les personnes les plus éloignées de l'emploi ». La Meif ouvrira en septembre 2012 un espace baptisé « l'exploratoire », en plein centre-ville de Rennes, « lieu d'information, de valorisation et de mise en scène des chantiers en cours et des métiers correspondants », explique Gwénaële Hamon.

Lire la suiteLire la suite
Chantier LGV : le consortium constructeur Cosea complète le financement des POE collectives

Dans le cadre du chantier de la LGV Sud Europe Atlantique (Tours-Bordeaux), entre 1 070 et 1 430 demandeurs d'emploi, essentiellement recrutés dans le cadre de clauses d'insertion, doivent bénéficier d'une POE (préparation opérationnelle à l'emploi). Cinquante trois de ces préparations ont déjà été engagées en Poitou-Charentes entre février et avril et 100 à 150 autres sont prévues entre mai et juillet 2012 fait savoir Pôle emploi. « C'est la première fois que se met en oeuvre une opération de POE collective », note l'Opca de la construction Constructys, précisant que la plupart de ces formations sera cofinancée par Cosea, le groupement constructeur de la ligne à grande vitesse. « Habituellement l'intervention de l'employeur n'est pas prévue pour ces opérations de POE collectives mais elle s'est avérée nécessaire pour boucler le budget vu l'envergure du projet », indiquent à l'AEF les représentants de Constructys en Poitou-Charentes et Aquitaine.

Lire la suiteLire la suite
Travaux publics : signature d'une convention-cadre sur la POE entre Pôle emploi, Constructys, la FNTP et le SPTF

2 800 POE (Préparation opérationnelle à l'emploi) collectives dont 1 430 pour la construction de la LGV SEA (Ligne à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique) et 300 pour la LGV Bretagne-Pays-de-la-Loire. Ce sont les estimations pour 2012 données à l'AEF par Cécile Bonnay, déléguée permanente des SPP (Sections paritaires professionnelles) des entreprises du BTP de dix salariés et plus de Constructys, l'Opca de la construction. Et ce, à l'occasion de la signature, lundi 12 mars 2012, d'un accord-cadre pour réaliser les grands chantiers de travaux publics prévus pour la période 2012-2016, conclu avec Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé, Pôle emploi, la FNTP (Fédération nationale des travaux publics) et le SPTF (Syndicat professionnel des terrassiers de France). Son président, Michel Lallement, explique : « L'idée centrale est d'anticiper les besoins de conduite d'engins en optimisant le contenu pédagogique des formations et leur financement. »

Lire la suiteLire la suite
Chantier LGV Tours-Bordeaux : 1 500 pré-recrutements effectués via un guichet unique confié à Pôle emploi

Six mois après la signature de la première « charte emploi LGV » en Poitou-Charentes, 1 500 personnes ont été pré-recrutées sur l'ensemble du tracé Tours-Bordeaux pour construire cette future ligne ferrée à grande vitesse, selon un bilan d'étape communiqué fin janvier 2012. Pour ce chantier, qui emploiera au maximum 4 500 personnes, le groupement constructeur Cosea s'est engagé à en recruter 1 400 personnes localement, dont 400 en difficultés d'insertion sociale et professionnelle (1) et il a signé des conventions avec l'État, Pôle emploi et les conseils régionaux (Centre, Poitou-Charentes et Aquitaine) pour coordonner les actions et « processer [sic] tout ce qui peut l'être », explique son DRH, Erik Leleu. Le groupement, qui n'accepte aucune candidature en direct, a ainsi confié l'intégralité de ses recrutements à Pôle emploi, qui a ouvert en ligne un espace LGV dédié, avec offres et fiches métiers, et opère un premier tri en fonction du degré d'employabilité.

Lire la suiteLire la suite
75 000 POE en 2012 : les Opca se mobilisent, « sous réserve que les financements soient au rendez-vous »

75 000 POE (Préparation opérationnelle à l'emploi) individuelle et collective en 2012 (1). C'est l'objectif affiché par Nadine Morano, ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle et Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi à l'issue d'une réunion de travail avec la présidence du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) et l'ensemble des Opca, mardi 31 janvier 2012. Parmi ces derniers, Agefos PME, Opca interprofessionnel, entend cofinancer 10 000 POE collectives et 5 000 POE individuelles, « sous réserve que les financements soient au rendez-vous », précise néanmoins à l'AEF son président Jean-Philippe Leroy (CFE-CGC), ajoutant que c'est également la position de plusieurs autres Opca. Elle est notamment partagée par Yves Hinnekint, directeur Opcalia, l'autre organisme collecteur interprofessionnel : « S'il devait y avoir une rupture de charge financière de la part du FPSPP, il serait nécessaire de revoir la source des financements » de la POE.

Lire la suiteLire la suite