Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le plan d'urgence pour le logement et la rénovation thermique serait présenté le 20 mars prochain

Le plan d'urgence sur le logement « devrait être présenté le 20 mars prochain » indique Patrick Liébus, président de la Capeb, à AEF Habitat et Urbanisme, au sortir de son entretien avec François Hollande, mardi 5 mars 2013. Une date que l'Élysée n'a pas été en mesure de nous confirmer. Ce plan fera suite au séminaire interministériel organisé par la présidence de la République le 26 février dernier (AEF Habitat et Urbanisme n°194855). Il devrait intégrer le plan de rénovation énergétique des bâtiments annoncé lors de la conférence environnementale de septembre 2012 (AEF Habitat et Urbanisme n°206281) et, plus largement, des dispositions visant à relancer l'activité de construction. « Le président s'est montré tout à fait conscient de la crise que rencontre le secteur de la construction », affirme Patrick Liébus, saluant un dialogue « très sincère et très direct ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
TVA : élus et bailleurs multiplient les appels en faveur d'un taux réduit à 5 % applicable au logement social

« Si elle devait être confirmée pour l'accession sociale sécurisée (PSLA et TVA Anru) », la hausse de la TVA à taux intermédiaire de 7 % à 10 % au 1er janvier 2014, inscrite dans la loi dernière loi de finances rectificative de 2012 (AEF Habitat et Urbanisme n°200431), « pénaliserait les ménages à revenus modestes qui devraient renoncer à leur projet d'accéder à la propriété », écrit la FNSCHLM mercredi 20 février sur son site. « Le prix des logements neufs augmenterait mécaniquement de 3 % dans des zones déjà soumises à de fortes pressions foncières et alors que les normes environnementales et d'accessibilité alimentent la hausse des prix », chiffre ainsi la fédération, qui de fait, appelle à « l'application d'un taux réduit de TVA à 5 % pour l'accession sociale sécurisée à la propriété ». Elle rejoint ainsi les nombreux acteurs qui, plus largement, réclament l'application de ce taux réduit à l'ensemble du secteur du logement social.

Lire la suiteLire la suite
La Capeb prévoit une chute de l'activité de 3 % en 2013 et la perte de 20 000 emplois

« Le bâtiment perd pied », se désole la Capeb, mercredi 23 janvier 2013, présentant le bilan 2012 et les perspectives 2013 de l'artisanat du bâtiment quelques jours après avoir manifesté son « ras-le-bol » sur l'ensemble du territoire (AEF Habitat et Urbanisme n°197734). « Avec un recul d'activité pour 2013 prévu à ce jour de 3 %, ce sont près de 20 000 postes qui pourraient disparaître » dans le secteur cette année, estime-t-elle, affichant des perspectives plus pessimistes qu'en juillet dernier (AEF Habitat et Urbanisme n°246916). La Capeb s'attend donc à ce que 40 000 emplois soient supprimés dans les 18 mois. « Nous ne comprenons pas pourquoi [le gouvernement] n'investit pas dans un secteur qui a vocation à créer de la richesse, des emplois et à maintenir le tissu économique local ! », déplore son président Patrick Liébus, « [espérant] que le pacte pour l'Artisanat, dont les grandes lignes sont présentées ce jour au Conseil des ministres, apportera un début de réponses aux préoccupations des artisans du bâtiment ».

Lire la suiteLire la suite
Cécile Duflot se veut rassurante sur l'engagement du gouvernement en faveur de l'emploi dans la construction

La ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, a visité, jeudi 4 janvier 2013, les chantiers de construction d'une nouvelle résidence sociale et d'un immeuble de logements sociaux au coeur de la ZAC Paul Hochart, à L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne). Pour sa première sortie officielle de l'année, la ministre a souhaité mettre l'accent sur la relance économique de la filière du bâtiment, alors même que les mises en chantier ne cessent de reculer (AEF Habitat et Urbanisme n°199140). Accompagnée de Didier Ridoret, président de la FFB et d'Yves Laffoucrière, directeur général d'immobilière 3F, en charge de la réalisation des deux chantiers, elle a ainsi assuré la profession de l'engagement du gouvernement en faveur de l'emploi dans le secteur. L'exécutif « va tout faire » pour atteindre l'objectif « ambitieux mais essentiel » de construction annuelle de 150 000 logements sociaux, promet-elle.

Lire la suiteLire la suite
Construction : si l'année 2012 est « moins mauvaise que prévu », 2013 sera celle d'une « véritable dépression » (FFB)

« L'année 2012 s'est révélée moins mauvaise que prévue » pour les activités de construction, annonce Didier Ridoret, président de la FFB, mercredi 12 décembre 2012, lors de la présentation des résultats annuels du secteur. Par rapport à 2011, la baisse en volume s'est « limitée à 1,2 % et non pas 1,9 % comme nous l'avions craint » (AEF Habitat et Urbanisme n°226784), précise-t-il (1), chiffrant les pertes d'emplois à 14 500 postes en moyenne annuelle (y compris intérim en équivalent-temps plein), contre 35 000 initialement prévus. Pour autant, « le contexte général de 2012 pèsera […] lourdement sur l'activité », assure Didier Ridoret : « Avec une croissance atone, un taux de chômage qui dépassera durablement la barre symbolique des 10 %, un moral des ménages et des investisseurs en berne, un accès aux sources de financement plus restreint ainsi qu'un net durcissement de l'environnement institutionnel, il est hélas difficile de fonder de grands espoirs pour notre secteur. » Celui-ci devrait même « [connaître] une véritable dépression ».

Lire la suiteLire la suite