Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« La France peut aller au-delà de l'objectif de 80 000 logements adaptés sur cinq ans » (rapport sur le vieillissement de la population)

« La France peut aller au-delà de l'objectif de 80 000 logements adaptés sur cinq ans », assure Luc Broussy, conseiller général (PS) du Val d'Oise, lundi 11 mars 2013, à l'occasion de la remise au Premier ministre de son rapport intitulé : « L'adaptation de la société au vieillissement de sa population ». Un vieillissement qui s'inscrit dans la tendance suivante : les personnes âgées de 60 ans et plus, au nombre de 15 millions aujourd'hui, seront 20 millions en 2030 et près de 24 millions en 2060. Pour mémoire, lors de sa campagne, François Hollande affichait un objectif de production de 80 000 logements adaptés par an. Si pour le conseiller général cet objectif annuel ne saurait être atteint, il sera pour autant « dépassé » sur l'ensemble du quinquennat. Selon Matignon, ce rapport doit permettre d'engager un travail interministériel pour l'élaboration du projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement, « qui sera prêt d'ici la fin de l'année ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le CAS liste ses propositions pour « une ville favorable aux personnes âgées » (note d'analyse)

Le CAS formule, dans sa note d'analyse n°323, « Vieillissement et espace urbain », publiée jeudi 28 février 2013, une série de propositions « pour une ville favorable aux personnes âgées et accueillante pour tous » (1). « L'analyse des bonnes pratiques françaises et étrangères met en évidence quatre priorités, plus larges que la seule question de l'accessibilité : apporter des micro-adaptations au territoire de vie ; organiser l'accès aux services ; planifier la ville dense de demain ; soutenir l'activité des seniors et des personnes âgées », résume le CAS, précisant que « les adaptations sont souvent réalisées directement par les collectivités territoriales ». Ainsi, le Centre d'analyse recommande notamment de « planifier la densification de la ville pour demain », puisque cela « permet de répondre à l'objectif d'adaptation de la ville au défi du vieillissement et, simultanément, au défi de la transition énergétique ».

Lire la suiteLire la suite