Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Quatre syndicats de police évoquent, lors d'entretiens avec Christiane Taubira, les relations police-justice et la réforme pénale à venir

Une ministre de la Justice « à l'écoute » : tel est le sentiment de la plupart des représentants de quatre syndicats de police à l'issue de leur rencontre avec Christiane Taubira, lundi 11 et mardi 12 mars 2013. La garde des Sceaux mène actuellement une série d'entretiens avec des responsables associatifs et syndicaux sur « les suites de la conférence de consensus » (AEF Sécurité globale n°193901). « Nous avons pu constater que ce n'était pas un entretien qu'elle s'obligeait à mener », relate Philippe Capon, secrétaire général de l'Unsa police, reçu lundi 11 mars. La ministre de la Justice a également fait part à l'ensemble des leaders syndicaux reçus de sa volonté de les rencontrer à nouveau à l'avenir.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Christiane Taubira mène une série d'entretiens avec les responsables des syndicats de police sur les suites de la conférence de consensus

Christiane Taubira a débuté, lundi 11 mars 2013, une série d'entretiens avec les représentants des syndicats de police sur « les suites de la conférence de consensus sur la prévention de la récidive » (AEF Sécurité globale n°195239), indique la Chancellerie. Outre les policiers, la garde des Sceaux consultera également les représentants des associations de victimes ainsi que ceux des syndicats de surveillants pénitentiaires et de magistrats, apprend AEF Sécurité globale auprès du cabinet de la ministre.

Lire la suiteLire la suite
Le jury de la conférence de consensus formule douze recommandations afin de prévenir la récidive

« Instaurer une peine de probation », « abandonner les peines automatiques », « supprimer les mesures de sûreté ». Telles sont trois des douze recommandations émises par le jury de la conférence de consensus dans son rapport remis au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, mercredi 20 février 2013. Après cinq mois de travaux préparatoires et deux jours de conférence, les 14 et 15 février derniers, les recommandations du jury s'articulent « autour de cinq principes d'action » : « punir dans une société démocratique, repenser le concept de récidive légale, construire un temps de prison utile, refonder l'application des peines, mieux coordonner la recherche ».

Lire la suiteLire la suite