Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Projet de loi sur l'école : l'enseignement moral et civique adopté par les députés

L'article 28 du projet de loi d'orientation et de programmation sur l'école instaurant un enseignement moral et civique est adopté sans modification à l'Assemblée nationale, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 mars 2013. Les députés ont achevé samedi 16 mars en première lecture l'examen des articles du projet de loi, qui sera voté dans son ensemble mardi 19 mars. Ce nouvel enseignement remplacera les cours d'instruction civique. Concernant les enseignements scolaires, les députés ont également voté plusieurs articles relatifs aux cycles, aux objectifs des programmes, à l'aide aux élèves en difficulté, aux enseignements sur le numérique et aux langues étrangères (AEF n°193560).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet de loi sur l'école : les députés réforment l'organisation des enseignements scolaires

Les députés ont adopté vendredi 15 mars 2013 plusieurs articles du projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école qui modifient l'organisation des enseignements scolaires. Les articles, votés sans modification sur le fond, concernent l'organisation des cycles, les objectifs des programmes, l'aide aux élèves en difficulté, les enseignements sur le numérique et les langues étrangères. Les députés ont achevé samedi 16 mars l'examen des articles du projet de loi qui sera voté dans son ensemble mardi 19 mars.

Lire la suiteLire la suite
Morale laïque : les membres du CSE seront auditionnés par la mission

Laurence Loeffel, Rémy Schwartz et Alain Bergounioux, les trois membres de la mission sur la morale laïque (AEF n°204649), auditionneront les membres du CSE le 7 février 2013, apprend AEF de sources concordantes mardi 29 janvier 2013. La mission souhaite « écouter les analyses et les propositions des différents membres autour d'un certain nombre de questions », indique à AEF l'un des membres de la mission. Ces questions porteront sur la définition de la morale laïque, les modalités de son enseignement, son contenu, les méthodes pédagogiques employées par les enseignants qui en auront la charge, leur formation, ainsi que l'évaluation de la participation et de l'engagement des élèves dans cette nouvelle matière.

Lire la suiteLire la suite
Morale laïque : « Beaucoup d'éléments du projet de loi sont en contradiction avec son enseignement » (Charles Coutel, universitaire)

Si créer un enseignement de la morale laïque est « une excellente intuition du ministre de l'Éducation nationale », « beaucoup d'éléments dans le projet de loi [d'orientation et de programmation pour l'école] sont en contradiction flagrante avec cet enseignement de morale », déclare à AEF Charles Coutel, professeur de philosophie à l'université d'Artois et directeur de l'Institut d'étude des faits religieux, lundi 17 décembre 2012. Maître de conférences à l'IUFM de Lille de 1992 à 1993, il a obtenu en 1992 un doctorat en philosophie. Sa thèse portait sur le thème : « République et Instruction publique chez Condorcet ». Pour AEF, il présente sa manière de concevoir ce nouvel enseignement, son évaluation et la formation qui doit être apportée aux futurs professeurs à qui il reviendra de l'enseigner.

Lire la suiteLire la suite
Morale laïque : le but est de définir « comment enseigner les repères moraux » (Alain Bergounioux, membre de la mission)

« Parce que la République porte une exigence de raison et de justice, je souhaite l'enseignement, à l'école, d'une morale commune qui contribuera à la construction du respect, du vivre ensemble et de la liberté », écrit Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, dans une lettre de mission adressée à Laurence Loeffel, Alain Bergounioux et Rémy Schwartz, les trois membres de la mission de réflexion sur la morale laïque, datée du 12 octobre 2012. Ils devront « réfléchir aux contours d'un enseignement de la morale laïque, de l'école primaire au lycée » et rendre les résultats de leurs travaux « pour la fin du mois de mars 2013 ». Alain Bergounioux explique à AEF que le but de cette mission est de définir « comment enseigner les repères moraux dans le cadre de l'Éducation nationale ».

Lire la suiteLire la suite