Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« L'urgence, c'est d'augmenter de façon drastique le niveau de sécurité des systèmes d'information » (Patrick Pailloux, Anssi)

« L'urgence, c'est d'augmenter de façon drastique le niveau de sécurité des systèmes d'information, notamment celui des infrastructures critiques ». C'est ce que déclare Patrick Pailloux, directeur général de l'Anssi, lundi 18 mars 2013. Il s'exprimait à Paris à l'occasion des 20 ans du Clusif. « Les opérateurs d'importance vitale sont porteurs d'enjeux majeurs, poursuit-il. Depuis 20 ans, le monde et la menace ont singulièrement évolué. Nos systèmes d'information brûlent, aujourd'hui. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Sécurité de l'information : 6 % des entreprises ont déposé une plainte en 2011 (rapport du Clusif)

6 % des entreprises françaises ont déposé une plainte à la suite d'incidents liés à la sécurité de l'information en 2011, indique le Clusif dans un rapport intitulé « Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France », publié jeudi 28 juin 2012. Celui-ci s'appuie sur plusieurs études portant sur les entreprises, les collectivités territoriales et les particuliers. 351 entreprises de plus de 200 salariés ont répondu à l'enquête les concernant, réalisée pour la troisième fois (AEF Sécurité globale n°266151). Le taux de plainte était de 5 % en 2010 et 6 % en 2008. « Rien n'oblige aujourd'hui une entreprise à déposer plainte suite à un incident de sécurité, et d'autre part, celui-ci comporte un risque d'atteinte à l'image », pointe néanmoins le Clusif.

Lire la suiteLire la suite