Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Suède : le secteur privé serait capable de suppléer la police dans diverses tâches, selon une association patronale (forum européen à Madrid)

« Quelles tâches pourraient assurer les agents de sécurité privée à la place de la police ? Ils pourraient assurer le transport des personnes arrêtées ou enquêter sur des infractions simples, comme le vol à l'étalage. Nous savons que les petites infractions ne peuvent faire l'objet de l'attention suffisante aujourd'hui. Ils pourraient gérer les objets perdus et trouvés ainsi qu'assurer la protection des témoins », explique Richard Orgard, secrétaire général d'Almega Private Security, association des professionnels de la sécurité en Suède. Il intervient, jeudi 14 mars 2013, au cours du forum organisé à Madrid par la Coess (Confédération européenne des services de sécurité) et l'Aproser (Asociación profesional de compañías privadas de servicios de seguridad), les jeudi 14 et vendredi 15 mars 2013 (AEF Sécurité globale n°193400 et n°193394). « Les agents privés pourraient isoler les scènes de crime. Une fois que la police a mis le ruban, ils pourraient garder le périmètre à la place de la police. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi