Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Modifications des statuts du Medef : Patrick Bernasconi (FNTP) se désolidarise de Laurence Parisot

La FNTP (Fédération nationale des travaux publics) « a voté à l'unanimité contre la modification des statuts. Je la représente, je vais donc porter cette position, que je partage totalement. La modification proposée aujourd'hui n'est pas acceptable, parce qu'elle laisse la possibilité de rester 15 ou 20 ans à la tête du Medef », affirme Patrick Bernasconi, président de la FNTP et chef de file de la délégation patronale lors de la négociation sur la sécurisation de l'emploi, dans un entretien au « Monde » daté du samedi 23 mars 2013. Réputé proche de Laurence Parisot, Patrick Bernasconi se désolidarise pourtant de la présidente du Medef qui souhaite pouvoir briguer un troisième mandat à la tête de l'organisation patronale. Interrogé sur l'éventualité de sa candidature à la présidence du Medef, le chef de file de la négociation sur la sécurisation de l'emploi laisse planer le doute : « Ma décision est prise et je la ferai connaître très rapidement. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Laurence Parisot « très satisfaite » des conclusions du comité statutaire du Medef lui permettant une possible candidature

Laurence Parisot se dit « très satisfaite » du travail mené par le comité statutaire du Medef, mardi 19 mars 2013, au lendemain de la présentation des conclusions du comité au conseil exécutif de l'organisation patronale (AEF n°193458). Le comité s'est déclaré « favorable à des durées égales dans les mandats, et à une élection démocratique tous les cinq ans, […] ouverte à toute candidature, y compris celle du sortant », selon le président du comité statutaire Georges Drouin. Une telle réforme, si elle est adoptée par le conseil exécutif puis par une assemblée générale extraordinaire, ouvrirait la voie à une nouvelle candidature de Laurence Parisot à la présidence du Medef, en juillet prochain. « Que je sois ou non candidate pour être présidente en juillet, je souhaite cette réforme avec une seule durée de mandat et une remise en jeu du mandat par une compétition électorale ouverte, démocratique et pluraliste », affirme-t-elle.

Lire la suiteLire la suite