Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

CEA : « Morceler notre propriété intellectuelle dans les Satt signerait la mort de notre modèle de transfert » (Bernard Bigot)

« Morceler notre propriété intellectuelle dans les Satt (sociétés d'accélération du transfert de technologie) signerait la mort de notre modèle de transfert de technologie », déclare Bernard Bigot, administrateur général du CEA, lors d'un point presse à Paris, mercredi 20 mars 2013. L'organisme de recherche organise à cette date une journée sur le thème « de la recherche à l'industrie ». « Le gouvernement a parfaitement accepté cette singularité qui fait que nous ne sommes pas actionnaires des Satt, mais qui ne nous empêche nullement d'en être partenaires sur le segment de la maturation », poursuit Bernard Bigot. L'administrateur général précise que « le CEA détient 4 700 familles de brevets, dont l'entretien mobilise 30 millions d'euros par an et une équipe de 140 personnes au total, en comptant les personnels CEA et les cabinets conseil ». « Les industriels qui s'adressent à nous le font pour avoir potentiellement accès à toutes nos technologies. Nous ne pouvons donc pas nous permettre de morceler notre portefeuille de brevets pour pouvoir rester leur seul interlocuteur national », renchérit Jean Therme, directeur de la technologie.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Nantes : la plate-forme technologique CEA Tech est lancée

La plate-forme de transfert technologique du CEA en Pays-de-la-Loire est opérationnelle. Elle est installée depuis le 1er janvier 2013 à Bouguenais (en périphérie de Nantes), au sein du Technocampus régional EMC2 (AEF n°287706). À terme, 100 à 300 chercheurs composeront cette équipe, dédiée au transfert vers l'industrie de briques technologiques issues des travaux de la recherche amont du CEA. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait annoncé lors de sa visite à Nantes, le 15 octobre 2012, la création de « trois nouvelles plates-formes régionales expérimentales autour des savoir-faire propres au CEA, à Toulouse, Bordeaux et dans la région nantaise » (AEF n°204489), en s'appuyant sur l'expérience de la DRT (direction de la recherche technologique) du CEA à Grenoble. Celle de Toulouse a été lancée le 25 janvier (AEF n°197107).

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le gouvernement soutient trois nouvelles plates-formes expérimentales du CEA à Toulouse, Bordeaux et Nantes (J-M Ayrault à l'IRT Jules Verne)
Lire la suite
Assises ESR : le CEA estime que « les structures de petite taille créées ces dernières années n'ont pas vocation à être pérennisées »

Il faut « amplifier et donner plus de visibilité à l'effort national de formation et de recherche technologique » : tel est le message mis en avant par le CEA dans sa contribution aux assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, remise début septembre 2012 au comité de pilotage après l'audition, fin août, de son administrateur général Bernard Bigot. La recherche technologique, explique l'organisme, représente « moins de 10 % de la Dird (dépense intérieure de recherche et développement) quand tous les autres grands compétiteurs mondiaux y consacrent de l'ordre de 20 % ». Aussi considère-t-il que « l'ambition nouvelle conférée à la recherche et à l'enseignement supérieur doit intégrer une amplification de la recherche technologique en visant à terme un investissement national équivalent en recherche fondamentale et en recherche technologique ». Pour autant, « cette montée en puissance de la recherche technologique doit être complémentaire d'un soutien persistant à la recherche fondamentale », « dont les caractéristiques clés doivent être respectées (excellence, grande liberté de choix des sujets, acceptation des temps longs dans la conduite des programmes, évaluation ex-post) ».

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Le modèle du CEA n'est pas compatible avec les exigences des Satt » (Bernard Bigot, administrateur général)
Lire la suite