Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Denrées périmées : Carrefour expérimente trois camions au biométhane dans la région lilloise

Carrefour lance trois camions roulant au biométhane dans la région lilloise, annonce l'entreprise de grande distribution dans son hypermarché de Lomme (Nord), mardi 26 mars 2013. Le biogaz est produit, entre autres, par la méthanisation des déchets de ses magasins. « Il s'agit d'un test d'un an. Il faut observer la maintenance, les problématiques techniques qui se dégagent, avant de se poser la question de le déployer aux 3 500 camions qui sillonnent la France pour nous », explique Jérôme Le Bleis, directeur de la chaîne d'approvisionnement de Carrefour en France. « Le premier poste d'émissions de CO2 de Carrefour est pour plus de 50 % dû à la production en amont », relativise Sandrine Mercier, directrice développement durable France de Carrefour. « Ensuite vient la production de froid, et le transport ne se situe qu'en troisième position. Néanmoins, les problématiques de livraisons en centre ville sont un enjeu important pour Carrefour, tant en termes d'émissions de CO2 et de pollution qu'en termes de bruit. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bilan carbone : « L'article 75 de la loi Grenelle II ne nous a pas aidés » (Eurovia et Carrefour)

« L'article 75 de la loi Grenelle II ne nous a pas aidés », déclare Christine Deneriaz, directrice de l'environnement d'Eurovia, filiale de Vinci spécialisée dans les infrastructures routières et ferroviaires, en marge de la présentation du rapport de l'observatoire 2012 des diagnostics de gaz à effet de serre par l'Association bilan carbone et le cabinet de conseil Ethicity, vendredi 21 février 2013. « Nous avons dû faire quatorze reportings sur des périmètres artificiels. Cela ne nous apporte rien, si ce n'est une contrainte supplémentaire », ajoute la représentante de l'entreprise de travaux publics, qui réalise « depuis cinq-six ans » un bilan carbone du groupe sur les périmètres 1 (émissions directes) et 2 (émissions indirectes associées à la consommation d'électricité, de chaleur ou de vapeur). « La difficulté est la déclaration par entité juridique », corrobore Delphine Stroh, responsable développement durable supermarchés France de Carrefour. « Carrefour compte seize entités juridiques : il a fallu éclater les données sur ces entités. Cela n'a pas de sens opérationnel : nous l'avons juste fait pour répondre à nos obligations. »

Lire la suiteLire la suite