Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

École « 42 » de Xavier Niel : « ce n'est pas un concept innovant » (Fabrice Bardèche, Ionis education group)

L'annonce par le fondateur de Free, Xavier Niel, de l'ouverture à la rentrée prochaine d'une école pour former des non-diplomés aux métiers du développement informatique (AEF n°192904) « n'est pas un concept innovant », considère le 30 mars 2013 pour AEF Fabrice Bardèche, vice-président exécutif de Ionis education group. Pour lui, son groupe a déjà ouvert la voie avec ses écoles Etna et Web@cadémie, que ce soit sur l'ouverture des cursus à des élèves décrocheurs que sur les modalités pédagogiques mises en oeuvre. L'école « 42 » a pour directeur général Nicolas Sadirac, fondateur et ancien directeur de l'Epitech, école du groupe Ionis, et pour directeurs adjoints des anciens de l'Epitech : Kwame Yamgnane et Florian Bucher qui était aussi responsable des services d'information chez Ionis.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Métiers du numérique : Xavier Niel (Free) ouvre une école gratuite pour les développeurs

Après l'EEMI (École européenne des métiers de l'internet, AEF n°239238), Xavier Niel, fondateur de Free, ouvrira en novembre 2013 une nouvelle école d'informatique à Paris entièrement gratuite et « ouverte à tous », annonce-t-il le 26 mars 2013. Dénommée « 42 », elle associe Nicolas Sadirac, fondateur et directeur de l'Epitech, Kwame Yamgnane, directeur général adjoint de l'Epitech, et Florian Bucher qui a été responsable des systèmes d'information du groupe Ionis. L'école vise à former chaque année 1 000 étudiants sur 3 à 5 ans aux métiers liés au développement informatique. Elle se veut accessible « à tous ceux qui ont entre 18 et 30 ans, diplômés ou non », ou aux mineurs titulaires de leur baccalauréat, sans frais de scolarité. Les fondateurs de l'école soulignent à cet égard que, « bac en poche ou pas, l'expérience nous a prouvé que le système éducatif traditionnel est globalement inapte à dénicher les talents que nous recherchons ».

Lire la suiteLire la suite
L'École européenne des métiers de l'internet s'installe au Palais Brongniart

« Nous allons démarrer avec 100 ou 150 élèves cette année, comme une start-up à construire au fil des années », avec pour objectif de monter ensuite à 200 ou 250 étudiants, indique Jacques-Antoine Granjon, fondateur de vente-privee.com, lors de la présentation officielle de l'EEMI (École européenne des métiers de l'internet, AEF n°250202), lundi 6 juin 2011. Créée par Xavier Niel, fondateur de Free et Marc Simoncini, président directeur général de Meetic et président du fonds d'investissement Jaïna Capitals, cette nouvelle école accueillera ses premiers élèves en septembre 2011 sur le site du Palais Brongniart. Les trois partenaires ont consacré 500 000 euros chacun, les frais de scolarité étant de 6 500 euros par an et 15 bourses d'études sont prévues dès la première année. Le cursus, en trois ans, s'adresse aux étudiants titulaires du baccalauréat, toutes filières confondues, mais les partenaires « voudraient aussi accueillir des élèves qui ont raté le bac », signale Marc Simoncini.

Lire la suiteLire la suite