Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'inspection générale de l'administration doit renforcer le suivi de ses recommandations, selon son nouveau chef, Marc Abadie

« Nous avons à coeur, notamment dans nos missions d'audit, de proposer au cabinet du ministre que nos recommandations fassent l'objet d'un suivi précis. Cela va faire partie, en ce qui me concerne, des priorités de l'IGA », annonce Marc Abadie à AEF Sécurité globale. « Les inspecteurs doivent par conséquent s'attacher à émettre des propositions dont ils soient certains de la pertinence, plus opérationnelles et qui tiennent compte des contraintes du service public », poursuit le nouveau chef de l'inspection générale de l'administration. Nommé en décembre 2012 afin de succéder à Michel Sappin, Marc Abadie commente le programme de contrôle de l'IGA pour l'année 2013 (AEF Sécurité globale n°192482). « L'IGA, comme l'ensemble des corps d'inspection, n'a jamais été autant saisie pour, et ce pour deux raisons : en rupture avec la RGPP, ce gouvernement a souhaité réaffirmer sa confiance dans les corps de contrôle et ne plus faire appel systématiquement à des cabinets privés. Le gouvernement souhaite par ailleurs promouvoir l'évaluation réelle des politiques publiques », constate Marc Abadie.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Conseil des ministres : Marc Abadie est nommé chef de l'IGA

Jean Daubigny, directeur de cabinet de Manuel Valls, est nommé préfet de la région Île-de-France, préfet de Paris lors du conseil des ministres, mercredi 19 décembre 2012 (AEF Sécurité globale n°199537). Il est remplacé par Thierry Lataste, préfet de la région Languedoc-Roussillon, préfet de l'Hérault (AEF Sécurité globale n°199531). Pierre de Bousquet de Florian, préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine Maritime succède à ce dernier.

Lire la suiteLire la suite
« La sécurité a constitué en 2011 le premier domaine d'activité de l'inspection générale de l'administration » (rapport d'activité)

« Avec une trentaine de rapports, la sécurité a constitué en 2011 le premier domaine d'activité de l'inspection générale de l'administration », précise le rapport d'activité de cette dernière pour l'année 2011, publié mercredi 21 mars 2011. L'IGA a, au total, lancé 112 missions et remis 100 rapports en 2011. L'année écoulée a en outre « été marquée par l'ouverture de nouveaux champs d'action pour l'IGA », écrit Michel Sappin, son chef de service, en introduction du rapport. « Dans le cadre de la structuration de l'audit interne décidée par le gouvernement, l'IGA a été désignée pour piloter la mission ministérielle d'audit interne (AEF Sécurité globale n°222942), qui doit permettre, à partir d'une analyse des risques et du renforcement du contrôle interne, d'améliorer les conditions de mise en oeuvre des actions du ministère. L'IGA s'est également vu confier une mission d'audit des Sdis (services départementaux d'incendie et de secours), quinze ans après l'adoption de la loi dite de départementalisation », poursuit Michel Sappin.

Lire la suiteLire la suite
Création d'un comité et d'une mission ministériels d'audit interne associant l'IGA, l'IGPN, l'IGGN et l'inspection de la sécurité civile

Un arrêté paru au Journal officiel crée un « comité ministériel d'audit interne » et une « mission ministérielle d'audit interne » associant les différentes inspections de la place Beauvau, mardi 25 janvier 2012 (AEF Sécurité globale n°223131). Placées directement auprès du ministre de l'Intérieur, ces structures sont compétentes « sur l'ensemble des services centraux, territoriaux et déconcentrés du ministère et les établissements publics sous sa tutelle ». Leur création découle des préconisations d'un rapport de l'Inspection générale des finances sur « la structuration de la politique de contrôle et d'audits internes de l'État » rendu en février 2010. Celui-ci recommandait de doter chaque ministère d'« une mission ministérielle d'audit interne » qui rende compte de ses activités à un « comité ministériel garant de son indépendance ».

Lire la suiteLire la suite
Forte croissance de l'activité de l'Inspection générale de l'administration en 2009, selon son rapport annuel

« Avec 116 rapports remis, l'année 2009 est marquée par une forte croissance d'activité comparée à l'année précédente », indique le rapport d'activité de l'IGA (Inspection générale de l'administration), mis en ligne par le ministère de l'Intérieur. L'inspection « retrouve son plus haut niveau de production atteint en 2006 ». En introduction du rapport, Pierre Duffé, chef de l'IGA, explique que l'année 2009 a été marquée par plusieurs « innovations ». D'abord, « la mise en oeuvre de la réforme de son statut, qui améliore l'ouverture de son mode de recrutement grâce à une part plus importante donnée au tour extérieur d'inspecteur général et par la création de deux postes d'inspecteurs généraux réservés à des officiers généraux de la gendarmerie nationale, symbolisant ainsi l'intégration de la gendarmerie nationale dans le périmètre ministériel ».

Lire la suiteLire la suite