Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Eau : premier pas de Paris Métropole sur une gestion à l'échelle de l'agglomération

Paris Métropole fait un premier pas vers la gestion, à l'échelle de l'agglomération parisienne, de l'eau et de l'assainissement avec l'organisation d'une « conférence métropolitaine » sur ce thème, mardi 2 avril 2013 à Paris. Les élus des grands services urbains, dont ceux en charge de l'eau, multiplient depuis plusieurs mois les appels pour être mieux représentés au sein du syndicat mixte d'études créé en 2009, regroupant 203 collectivités franciliennes de toute couleur politique, s'intéressant jusqu'ici principalement aux transports et au logement (AEF n°217492 et n°229274). Une forme de mutualisation permettrait de faire face aux enjeux en matière d'eau dans la région – raréfaction de la ressource, démographie, nouveaux polluants… –, avancent par exemple Eau de Paris et le Sedif, le tout sur fond de disparités du prix de l'eau. Il varie de 3,001 euros à Paris à 5,54 euros par mètre cube à Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise), selon l'Obusass (observatoire des usagers de l'assainissement en Île-de-France).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Grand Paris : le sénateur (PS) Jean-Pierre Caffet propose de « renforcer la dimension métropolitaine » des politiques environnementales

Le sénateur de Paris Jean-Pierre Caffet (PS) propose de « renforcer la dimension métropolitaine de l'ensemble des politiques publiques », parmi lesquelles les politiques environnementales, dans un rapport remis vendredi 23 septembre 2011 au maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë. Ce dernier avait adressé en décembre 2010 une lettre de mission au président du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés au Conseil de Paris, destinée à « établir le bilan 'métropolitain' des politiques parisiennes » et proposer « des perspectives d'évolution ». Parmi ses 150 propositions, Jean-Pierre Caffet propose notamment de créer une agence métropolitaine du climat, et de créer des rapprochements entre collectivités franciliennes dans le domaine de l'eau, des déchets, de l'agriculture et des espaces verts. Pour le sénateur, plus qu'un manque de sensibilité du public ou un défaut de volonté politique, « la rareté de la ressource financière risque davantage de constituer un frein à l'extension de ces coopérations et à une politique environnementale de très grande ampleur ».

Lire la suiteLire la suite