Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Tableau de bord de l'innovation 2013 : les pays les plus innovants s'améliorent mais l'écart se creuse en Europe (Commission européenne)

« Malgré la poursuite de la crise économique, les résultats en matière d'innovation s'améliorent d'année en année dans l'UE, mais le clivage entre les États membres ne cesse de s'accentuer. » Telle est la conclusion dressée par la Commission européenne, suite à la publication, mardi 26 mars 2013, de l'édition 2013 du tableau de bord de l'innovation (1). La Suède, l'Allemagne, le Danemark et la Finlande, « dont les résultats se situent nettement au-dessus de la moyenne de l'UE », restent dans le groupe dit des « champions de l'innovation ». La France reste dans celui dit des « suiveurs de l'innovation », « dont les résultats sont supérieurs à la moyenne de l'UE », auquel appartiennent également les Pays-Bas, le Luxembourg, la Belgique, le Royaume-Uni, l'Autriche, l'Irlande, la Slovénie, Chypre et l'Estonie.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Innovation en Europe : la France est avec le Portugal le pays où les différences entre régions sont les plus marquées (tableau de bord)

« Les résultats [du tableau de bord de l'innovation des régions 2012] montrent une grande diversité de la performance régionale en innovation, non seulement à travers l'Europe mais aussi au sein des États membres. Les exemples les plus marquants sont la France et le Portugal : dans ces deux pays, la performance des régions, qui comprend les territoires outre-mer, va des 'leaders de l'innovation' aux 'innovateurs modestes'. » C'est ce que constate la Commission européenne le 6 novembre 2012 à l'occasion de la publication de l'édition 2012 du « tableau de bord de l'innovation des régions ». Cette série d'indicateurs répartit les régions européennes en quatre groupes selon leur effort d'innovation, reprenant ainsi la typologie qu'utilise déjà le tableau de bord par pays (AEF n°249378) : il y a ainsi 41 régions dans le premier groupe des « leaders de l'innovation », 58 régions dans le second groupe des « suiveurs de l'innovation », 39 régions dans le groupe des « innovateurs modérés » et 52 régions dans le dernier groupe, celui des « innovateurs modestes ».

Lire la suiteLire la suite
Tableau de bord de l'innovation 2010 : « l'UE ne parvient pas à combler l'écart avec ses principaux concurrents internationaux »

La France est dans le groupe des « suiveurs » avec une performance supérieure à la moyenne comme les deux années précédentes (AEF n°304816 et AEF n°273414), indique le « tableau de bord de l'Union de l'innovation », publié par la Commission européenne mardi 1er février 2011. Ses « forces relatives » sont notamment « les ressources humaines » dans la catégorie « moyens », et ses « faiblesses relatives » se situent dans l'investissement des entreprises, l'entrepreneuriat, et les actifs de la propriété intellectuelle notamment. De plus, « une forte croissance est observée pour les dépenses d'innovation qui ne sont pas de la R&D, les revenus des licences et des brevets de l'étranger ».

Lire la suiteLire la suite
Tableau de bord européen de l'innovation 2009 : la France, toujours dans la catégorie des « suiveurs »

La France est dans le groupe des « suiveurs », tout comme l'année dernière (AEF n°304816) indique la nouvelle édition du tableau de bord européen de l'innovation (European innovation scoreboard), publié par la Commission européenne, mercredi 17 mars 2010. Sa performance d'innovation est « au-dessus de la moyenne des 27 pays de l'UE » mais elle s'est moins améliorée que la moyenne. Ses « forces relatives », comparées à la performance moyenne des pays, sont les « moyens » (ressources humaines, crédits et soutien de l'État) et les « résultats » (entreprises à la pointe de l'innovation, effets économiques). Ses « faiblesses relatives » sont les « activités des entreprises » (investissements des entreprises, liens et entrepreneuriat, valorisation de la R&D). « Au cours des cinq dernières années, les ressources humaines, les crédits, le soutien de l'État et la valorisation de la R&D ont été les principaux vecteurs de l'amélioration de la performance d'innovation, et plus précisément l'augmentation des docteurs en sciences sociales et humaines et en sciences et ingénierie, le crédit privé, et la balance des paiements de technologie », précise la Commission européenne. Elle note que les performances en termes d' « effets économiques de l'innovation » ont diminué notamment à cause de la baisse de l'emploi et des exportations dans l'industrie high tech ».

Lire la suiteLire la suite