Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Smic : nouvelle composition du groupe d'experts, présidé par François Bourguignon

Les membres du groupe d'experts sur le Smic, dont le mandat de quatre ans arrive à échéance, seront intégralement renouvelés, indique mercredi 3 avril 2013 le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. François Bourguignon, directeur de l'École d'économie de Paris, ancien économiste en chef de la Banque mondiale, sera nommé président du groupe d'experts, confirme le ministère. Il remplacera Paul Champsaur, ancien directeur général de l'Insee et ancien président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, président de l'Autorité de la statistique publique, qui avait été nommé président du groupe d'experts en mai 2009 par le gouvernement Fillon.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Nouvelles règles de revalorisation du Smic et du minimum garanti : le décret publié au Journal officiel

Les nouvelles modalités de revalorisation du Smic et du minimum garanti sont fixées par le décret n° 2013-123 du 7 février 2013 publié au Journal officiel du vendredi 8 février 2013 (AEF n°196236). Les règles de revalorisation du Smic sont modifiées « de manière à adapter les critères utilisés, dans le respect de l'ambition originelle : garantir aux salariés dont les rémunérations sont les plus faibles leur pouvoir d'achat et leur participation au développement économique de la nation » (AEF n°196401).

Lire la suiteLire la suite