Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le Livre blanc « devrait être l'occasion de faire franchir aux opérateurs d'infrastructures critiques une étape décisive » (Francis Delon)

Le nouveau Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale « devrait être l'occasion de faire franchir à l'ensemble des opérateurs d'infrastructures critiques une étape décisive dans la sécurité de leurs systèmes d'information et de permettre à l'État d'en évaluer la robustesse », explique Francis Delon, secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale. Il publie dans la revue «  Défense » un article intitulé « Infrastructures critiques : le château de cartes numérique », reproduit sur le site du SGDSN, vendredi 29 mars 2013. Francis Delon est membre de la commission chargée de l'élaboration du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (AEF Sécurité globale n°209348).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La commission du Livre blanc réfléchit à donner « plus d'autonomie et de visibilité » à la DCRI (Francis Delon)

« La DCRI, qui fait partie de la direction générale de la police nationale, est tributaire des choix - y compris budgétaires - opérés par cette direction qui gère bien des choses, au-delà du renseignement. Faut-il lui donner plus d'autonomie et de visibilité ? Nous en discutons au sein de la commission du Livre blanc (AEF Sécurité globale n°200769) », affirme Francis Delon, mardi 27 novembre 2012. Le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, membre à ce titre de la commission chargée de l'élaboration du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, s'exprimait devant la commission de la Défense de l'Assemblée. « Depuis l'affaire Merah, la direction centrale du renseignement intérieur est dans une phase intense d'introspection », précise Francis Delon. « Ce service – jeune – qui est né de la fusion difficile entre des services de cultures différentes, la DST et les renseignements généraux, s'est retrouvé fragilisé par l'affaire Merah. Le ministère de l'intérieur réfléchit à ce que pourraient être les axes d'une réforme (AEF Sécurité globale n°203831). »

Lire la suiteLire la suite