Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'Institut Montaigne formule 5 propositions pour « remettre la formation professionnelle au service de l'emploi et de la compétitivité »

« Redonner aux intermédiaires [Opca, régions…] de la valeur ajoutée dans le processus de formation », en faisant, notamment, « passer l'Opca d'un rôle de gestion à un rôle de prescription ». C'est l'une des cinq propositions formulées par l'Institut Montaigne (1) et l'Asmep-ETI, syndicat des entreprises de taille intermédiaire, dans une note datée de mars 2013. Intitulée « Remettre la formation professionnelle au service de l'emploi et de la compétitivité », elle fait suite à l'annonce, le 4 mars dernier, par François Hollande, d'une réforme de la formation professionnelle (AEF n°194419), dont projet de loi devrait être « prêt à la fin de l'année ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Crossknowledge propose sa vision du retour sur investissement en formation dans un livre blanc

« Décrypter les enjeux, pratiques et tendances à l'oeuvre aujourd'hui dans les entreprises et chez les professionnels de la formation en matière d'évaluation » et « détailler notamment l'intérêt des nouvelles technologies pour passer de l'idée à la pratique », c'est l'objectif du livre blanc « Évaluer et démontrer la valeur de la formation : enjeux, pratiques et tendances à l'heure des nouvelles technologies », réalisé par Jérôme Wargnier et publié par Crossknowledge en décembre 2012. « Le consensus veut que 'suivre une formation ne fait jamais de mal'. Mais peu savent mesurer ce que la formation a apporté, que ce soit en termes de gains de compétences des collaborateurs ou d'impact sur les opérations de l'entreprise », précise Crossknowlegde dans un communiqué.

Lire la suiteLire la suite