Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le FPSPP s'attend à une suspension de paiement du FSE dans les prochaines semaines suite à un contrôle de Bruxelles

Le conseil d'administration du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) réuni jeudi 28 mars 2013 a principalement porté sur la situation financière de l'organisme paritaire. Les administrateurs ont notamment acté un découvert bancaire de 81 millions d'euros au 28 février ainsi qu'un différentiel négatif de 745,8 millions d'euros entre la trésorerie et les engagements du Fonds paritaire à cette même date. Par ailleurs, les administrateurs ont été informés que le FPSPP devrait recevoir dans les prochaines semaines une notification de suspension de paiement du FSE (Fonds social européen) suite au contrôle des services de la Commission européenne qu'il a subi à la mi-2012. Sur ce point, Paul Desaigues (CGT) rappelle que « c'est le gouvernement qui porte la responsabilité du recours au FSE au sein du Fonds paritaire », pour autant il ne se fait « pas d'illusion » sur une possible intervention de l'État par rapport aux fonds européens devant être versés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le FPSPP adopte les appels à projets sur la POE, le chômage partiel et le développement de l'alternance

Le conseil d'administration du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels)a validé, jeudi 14 mars 2013, quatre nouveaux appels à projets pour 2013, portant sur le chômage partiel (45 millions d'euros prévus dans l'annexe financière à la convention-cadre signée avec l'État), la POE (préparation opérationnelle à l'emploi) individuelle et la POE collective (40 millions d'euros pour les deux appels à projets) et le développement de l'alternance (11 millions d'euros) (AEF n°195885). Ils ont été mis en ligne lundi 18 mars sur le site du Fonds paritaire. « L'appel à projets sur le chômage partiel a été modifié par rapport à l'an dernier afin de mieux cibler le dispositif sur les salariés qui en ont le plus besoin », explique à l'AEF Martine Fournier, administratrice CFDT. « La formation devra bénéficier non plus aux entreprises dans leur globalité mais aux salariés en situation de chômage partiel - ou qui l'ont été récemment afin de leur permettre de terminer leur formation. »

Lire la suiteLire la suite
FPSPP : le détail de l'annexe financière 2013 officiellement signée entre l'État et le conseil d'administration

L'annexe financière 2013 à la convention-cadre État/FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) pour la période 2013-2015, officiellement signée mardi 12 février 2013 entre Michel Sapin et Thierry Repentin pour le gouvernement et les président, Francis Da Costa (Medef), et vice-président, Michel Fortin (FO), du Fonds paritaire est dotée de 892 millions d'euros, dont 817 millions apportés par le FPSPP et 75 millions financés par l'État au titre du FSE (Fonds social européen). Cette annexe financière est en forte hausse par rapport à celle de 2012 (526,05 millions d'euros, AEF n°221147) en raison de la fixation du taux de contribution des Opca à 13 % cette année contre 10 % en 2012. Elle prévoit notamment que 80 millions d'euros seront consacrés à la réduction du déficit de couverture du Fonds paritaire de manière à le faire progressivement passer de 600 millions en 2012 à 300 millions en 2015 (AEF n°200939).

Lire la suiteLire la suite