Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Les réformes importantes ne peuvent être menées contre le corps social qu'elles concernent » (Catherine Gaudy, DGRH)

« J'ai la conviction profonde que les réformes importantes ne peuvent pas être menées contre le corps social qu'elles concernent. Je m'inscris dans cet objectif et il est important d'avoir ce dialogue à l'échelle académique », déclare Catherine Gaudy, la DGRH du ministère de l'Éducation nationale, vendredi 5 avril 2013. Elle s'exprime devant des DRH des rectorats réunis à l'occasion d'un colloque sur le thème des « académies au coeur du recrutement », organisé à Paris (AEF n°192195). « Une circulaire est en cours d'élaboration » et porte sur « les communications électroniques, les espaces syndicaux », « pour vous donner des repères pour mener cette discussion », poursuit Catherine Gaudy. « Ce dialogue est nécessaire pour que les réformes soient comprises. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Catherine Gaudy à AEF : « la question de la rémunération n'est pas une explication » à la « désaffection » du métier enseignant

« La question de la rémunération n'est pas une explication pour moi, il y a un ensemble de facteurs croisés », affirme Catherine Gaudy, nouvelle DGRH des ministères de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à AEF, le 13 juillet 2012 (AEF n°211191). Catherine Gaudy, qui parle de « désaffection des étudiants » pour le métier enseignant, analyse ainsi le déficit de 706 lauréats au Capes externe à l'issue de la session 2012 (AEF n°210596). « D'ailleurs, ajoute-t-elle, nous avons eu l'ensemble des lauréats qu'on espérait au CRPE ». Lors de la session 2012, 4 601 postes ont été offerts au concours externe de CRPE (concours de recrutement des professeurs des écoles). « Les 1 000 postes [de professeurs des écoles] de plus annoncés par Vincent Peillon sont tous pourvus », insiste-t-elle par ailleurs (AEF n°212383). Pourtant les professeurs des écoles touchent, selon elle, « la même rémunération qu'un prof certifié ».

Lire la suiteLire la suite