Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Loir-et-Cher : accusée de « mettre en danger » des personnels, la Dasen évoque « un sabotage de l'action ministérielle »

« Quand agents administratifs et inspecteurs mettent en évidence les dérives quotidiennes d'une gouvernance autoritariste et réclament un 'carton rouge', il est aujourd'hui évident que l'arbitre regarde ailleurs », affirment dans un communiqué l'Unsa Éducation, A&I-Unsa, Sien-Unsa et SE-Unsa, le 26 mars 2013. La fédération soutient la grève de plusieurs dizaines de personnels de la DSDEN du Loir-et-Cher, qui ont manifesté le 26 mars 2013 afin de « dénoncer leur souffrance au travail ». La fédération syndicale évoque « une mise en danger des personnels ». Interrogée par AEF vendredi 5 avril 2013, la Dasen Agnès Picot-Grandjean indique : « On me reproche d'avoir rappelé les règles. Mais je l'assume. C'est ce que ces personnes appellent de la 'maltraitance' ». Sollicitée par AEF, la rectrice de l'académie d'Orléans-Tours, Marie Reynier, n'a pas souhaité s'exprimer.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir