Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les faits de « violence urbaine » ont reculé de 32 % dans la zone de sécurité prioritaire d'Amiens, affirme Manuel Valls

« Je suis venu constater que la zone de sécurité prioritaire d'Amiens Nord - dont j'ai annoncé la création au lendemain des violence urbaines […] - produit des effets réels, concrets et mesurables. » C'est ce qu'indique le ministre de l'Intérieur, vendredi 5 avril 2013, lors d'une conférence de presse au commissariat d'Amiens. « Sur les sept premiers mois d'existence du dispositif, nous enregistrons un recul très net - de 32 % - des infractions comptabilisées dans la rubrique 'violence urbaine' », ajoute Manuel Valls.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
ZSP, redéploiements, rapprochement police-gendarmerie : Manuel Valls détaille plusieurs rendez-vous pour le premier semestre 2013

Manuel Valls annonce l'organisation, lundi 8 avril 2013, d'un « grand séminaire de travail sur les zones de sécurité prioritaires ». Il intervenait lors d'une conférence de presse destinée à présenter sa politique de sécurité pour 2013 (AEF Sécurité globale n°197732 et n°197720). Ce séminaire doit permettre à « l'ensemble des acteurs concernés » de « faire part de leur remontées de terrain ». Il indique que « les 49 zones de sécurité prioritaires créées en décembre seront déployées progressivement au cours du premier semestre (AEF Sécurité globale n°202288). Certaines sont déjà opérationnelles. D'autres nécessitent d'affiner encore leur diagnostic et leurs méthodes ». Selon lui, les « premiers enseignements » des zones de sécurité prioritaires lancées en septembre 2012 sont « positifs » : « L'ancrage local du dispositif a permis de renouveler l'action partenariale en créant une réelle dynamique portée par l'ensemble des acteurs locaux de la sécurité. »

Lire la suiteLire la suite