Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Observatoires de santé : les ARS réclament plus de données locales et une aide dans leur exploitation

« Ce dont les ARS [agences régionales de santé] ont besoin c'est d'une observation-action, comme on parle de recherche-action, c'est-à-dire d'une aide dans la phase aval, dans l'accompagnement de l'utilisation des données de santé. Nous avons aussi besoin de plus en plus d'informations territorialisées pour que les diagnostics puissent être partagés localement ». C'est la requête formulée par Michel Laforcade, directeur général de l'ARS Aquitaine, aux observatoires régionaux de la santé, le 5 avril 2013, en clôture de leur 13e congrès à Bordeaux. Une idée reprise par la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, Michèle Delaunay, qui a proposé d'utiliser ces données locales, par exemple sur les méfaits du tabagisme, pour tenter de faire progresser, territoire par territoire, une prévention qui peine à intéresser au niveau national. La connaissance, l'évaluation constituent aussi des « moteurs » pour la « politique de l'âge » selon la ministre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi