Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Alsace : le projet de collectivité territoriale unique rejeté lors du référendum local du 7 avril 2013

Le projet de création de la Collectivité territoriale d'Alsace, issue de la fusion du conseil régional et des conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin (dans le cadre de l'article L.4124-1 du Code général des collectivités territoriales), a été rejeté lors du référendum organisé ce dimanche 7 avril 2013, d'après les chiffres communiqués par les deux préfectures. Le « oui » aurait dû, pour l'emporter, représenter à la fois 50 % des suffrages exprimés et 25 % des électeurs inscrits, dans chaque département (1). Les électeurs du Haut-Rhin se sont prononcés défavorablement, à 55,74 % des suffrages exprimés, soit 20,11 % du nombre d'inscrits. Dans le département du Bas-Rhin au contraire, une majorité d'électeurs s'y sont montrés favorables, à 67,53 % des suffrages exprimés (soit 22,90 % des inscrits). Hier, la participation dans le Haut-Rhin a été de 37,18 %, et de 35,11 % dans le Bas-Rhin, sur 1,272 million d'inscrits.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Décentralisation : AEF publie le projet de loi transmis au Conseil d'État. Le détail des dispositions « logement » et « gouvernance »

Le « projet de loi de décentralisation et de réforme de l'action publique » a été transmis au Conseil d'État mercredi 6 mars 2013. Le même jour, Jean-Marc Ayrault annonçait qu'il serait présenté en Conseil des ministres le 10 avril prochain (AEF Habitat et Urbanisme n°194242). Le texte, dont AEF Habitat et Urbanisme a obtenu une copie, compte 124 articles, répartis en six titres. Plusieurs articles concernent les champs de l'urbanisme, du logement et de la gouvernance des collectivités territoriales. À noter, le gouvernement a apporté quelques modifications au texte avant de le soumettre au Conseil d'État, en particulier sur la section consacrée à l'Île-de-France. La « métropole de Paris » figure bien dans le projet de loi, mais les dispositions relatives au plan métropolitain de l'habitat et de l'hébergement sont précisées, de même que celles relatives au schéma régional de l'habitat et de l'hébergement. Contrairement à ce qui était prévu dans la précédente version du texte, le premier sera bien soumis pour avis, entre autres, au CRH, au conseil régional et aux départements de l'île-de-France.

Lire la suiteLire la suite
Création d'une collectivité unique en Alsace : référendum annoncé pour avril 2013 (Philippe Richert, président du conseil régional)

« Nous sommes [sur le projet de Conseil unique d'Alsace] dans une démarche qui est clairement engagée […] pour permettre que les Alsaciens soient consultés au mois d'avril [2013] », annonce Philippe Richert (UMP), président du conseil régional d'Alsace, mardi 11 septembre 2012, à la Maison de la Région à Strasbourg, à l'occasion d'un point-presse consacré aux principaux chantiers de l'année 2012-2013. Neuf mois après l'adoption d'une « résolution » par les exécutifs du conseil régional d'Alsace et des deux conseils généraux (Bas-Rhin et Haut-Rhin) (AEF Habitat et Urbanisme n°226480), l'ancien ministre chargé des Collectivités territoriales signale que le projet est en bonne voie, avec des réunions programmées à l'automne du « groupe-projet » réunissant des élus du conseil régional, des deux conseils généraux, des métropoles, des associations de maires et des parlementaires. Alors que s'ouvre l'acte III de la décentralisation voulu par le gouvernement, il évoque également les volets où la région s'est voulue novatrice : gestion de fonds européens, régionalisation du FSI (fonds stratégique d'investissement)…

Lire la suiteLire la suite