Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Bourgogne Franche-Comté : Jacques Bahi (UFC) favorable à une communauté d'universités plutôt qu'à une fusion

Créer une communauté d'universités et établissements dès 2014 afin d'accélérer le processus de rapprochement entre les universités de Franche-Comté et de Bourgogne : c'est ce que défend Jacques Bahi, président de l'UFC (université de Franche-Comté), lors d'un entretien à AEF le 15 mars 2013. Il estime que la perspective de la fusion, au mieux en 2016, risque de créer « un effet tunnel ». « Nous sommes aujourd'hui dans une dynamique positive qu'il faut saisir, précise-t-il. Celle-ci s'est concrétisée par l'adoption d'une délibération commune » par les conseils d'administration de l'UB (université de Bourgogne) et de l'UFC (AEF n°195598). La communauté d'universités lui apparaît par ailleurs comme la seule solution susceptible de réellement associer l'université de technologie de Belfort-Montbéliard et les écoles d'ingénieurs au projet, alors que l'UTBM occupe dans le nord de la Franche-Comté « une place de choix ». Le principe de la convention de rattachement pour ces écoles, que défend Alain Bonnin, président de l'UB, « ne permettrait pas d'associer vraiment les entités » partenaires du PRES, estime Jacques Bahi.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bourgogne Franche-Comté : l'ESC Dijon s'associe à la construction de l'université fédérale

« Quel sera notre niveau d'intégration ? Je n'en sais rien aujourd'hui mais je n'ai pas d'idée préconçue », déclare Stephan Bourcieu, directeur général du groupe ESC Dijon Bourgogne, interrogé par AEF. L'ESC participe, avec l'UTBM, à la construction des statuts de la future université fédérale pilotée par le PRES Bourgogne Franche-Comté (AEF n°205549). « Il faut développer la coopération avec l'université et le projet d'université fédérale constitue une excellente opportunité pour cela », souligne Stephan Bourcieu. L'ESC avait, en 2005, tenté une coopération « très intégrée » avec l'IAE de Dijon pour créer un Institut du management et de la communication, qui n'a pas abouti. « Il est préférable de faire table rase du passé pour repartir à zéro », dit le directeur de l'école.

Lire la suiteLire la suite