Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Île-de-France : comment loger les ménages défavorisés et les ménages aux revenus moyens dans le parc social ? (colloque de l'OLS)

L'Observatoire du logement social en Île-de-France s'intéresse, à l'occasion de son colloque jeudi 4 avril 2013, à « deux catégories de ménages particulièrement touchées par le déficit d'offre [de logements] : les ménages défavorisés et les ménages locataires à revenus moyens » (1). Alors que les premiers doivent faire face à « l'insuffisance d'une offre adaptée à leurs faibles ressources », les seconds figurent « rarement dans les fichiers de demandeurs » de logement social, alors qu'ils « ne disposent pas de ressources financières suffisantes pour accéder au parc locatif privé ou à la propriété », explique l'OLS (Observatoire du logement social). Les intervenants insistent sur la nécessité de continuer à produire à la fois des PLAI et des PLS, afin de maintenir le caractère généraliste du parc social.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Décentralisation : réactions contrastées des élus locaux à la réforme de la gouvernance de l'Île-de-France

« Grande satisfaction » à Paris, « grande inquiétude » dans l'opposition : les réactions sont contrastées après les annonces du Premier ministre, mercredi 6 mars 2013, sur la gouvernance du Grand Paris et de la politique du logement en Île-de-France (AEF Habitat et Urbanisme n°194242). Cette réforme, qui figure dans le projet de loi de décentralisation qui sera présenté en Conseil des ministres le 10 avril prochain, prévoit notamment la création d'une métropole de Paris dès 2016, compétente en matière de logement sur le périmètre de l'unité urbaine de Paris, l'achèvement de la carte intercommunale d'ici à 2016 autour de d'intercommunalités structurantes et la création d'un établissement public foncier unique et compétente sur tout le territoire régional (AEF Habitat et Urbanisme n°194149).

Lire la suiteLire la suite
Décentralisation : AEF publie le projet de loi transmis au Conseil d'État. Le détail des dispositions « logement » et « gouvernance »

Le « projet de loi de décentralisation et de réforme de l'action publique » a été transmis au Conseil d'État mercredi 6 mars 2013. Le même jour, Jean-Marc Ayrault annonçait qu'il serait présenté en Conseil des ministres le 10 avril prochain (AEF Habitat et Urbanisme n°194242). Le texte, dont AEF Habitat et Urbanisme a obtenu une copie, compte 124 articles, répartis en six titres. Plusieurs articles concernent les champs de l'urbanisme, du logement et de la gouvernance des collectivités territoriales. À noter, le gouvernement a apporté quelques modifications au texte avant de le soumettre au Conseil d'État, en particulier sur la section consacrée à l'Île-de-France. La « métropole de Paris » figure bien dans le projet de loi, mais les dispositions relatives au plan métropolitain de l'habitat et de l'hébergement sont précisées, de même que celles relatives au schéma régional de l'habitat et de l'hébergement. Contrairement à ce qui était prévu dans la précédente version du texte, le premier sera bien soumis pour avis, entre autres, au CRH, au conseil régional et aux départements de l'île-de-France.

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : le projet de budget de la région prévoit 187 millions d'euros pour le logement en 2013, contre 215 millions votés en 2012

Le projet de budget 2013 de la région Île-de-France (1), présenté mercredi 12 décembre 2012, prévoit pour le logement 187 millions d'euros en autorisations de programme et 148 millions en crédits de paiement. L'an dernier, le conseil régional avait adopté un budget de 215,2 millions d'euros (AEF Habitat et Urbanisme n°225386). Interrogé par AEF Habitat et Urbanisme sur cette diminution, Jean-Paul Huchon, président (PS) du conseil régional, évoque une « baisse forcée », en raison d' « un marché immobilier qui a fait que les programmes présentés par les promoteurs et les bailleurs sociaux sont beaucoup moins nombreux cette année ». Il explique que les crédits ont été redéployés sur la rénovation urbaine, « là où il y en avait besoin » (AEF Habitat et Urbanisme n°200068). « On est en avance sur nos objectifs », tempère-t-il, rappelant qu'un milliard d'euros doivent être investis dans le logement sur toute la mandature (AEF Habitat et Urbanisme n°228190).

Lire la suiteLire la suite