Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Insertion des jeunes : le Cereq lance sa 5e enquête Génération auprès des jeunes sortis du système éducatif en 2010

« Le Céreq lance sa cinquième enquête Génération. Pendant trois mois, il va interroger 45 000 jeunes sortis de l'école en 2009-2010. Ceux qui répondront à cette étude font partie des 740 000 jeunes qui, cette année-là, ont quitté pour la première fois le système éducatif », annonce le Centre d'études et de recherches sur les qualifications dans un communiqué de presse, lundi 25 mars 2013. Outre l'évolution de la situation professionnelle des jeunes, le Cereq s'intéresse à l'obtention de leur premier emploi, leur(s) profession(s), les entreprises qui les emploient, leur salaire ou encore leur sentiment sur leur insertion et leur avenir. Les premiers résultats de cette enquête seront disponibles courant printemps 2014.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Insertion des jeunes : l'Éducation nationale structure ses outils au sein d'un réseau « Formation qualification emploi »

Le ministère met en place « un dispositif immédiatement opérationnel », les réseaux Foquale (Formation qualification emploi), pour coordonner tous ses acteurs en charge du suivi et de l'accompagnement des décrocheurs scolaires, ainsi que le précise la circulaire n°2013-035 du 29 mars 2013 parue au bulletin officiel de l'Éducation nationale n°14 du 4 avril. L'objectif affiché par le ministère est de « doubler » le chiffre de 9 500 jeunes accompagnés en 2012 par les plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs. Cette évolution se place dans l'objectif affiché par le gouvernement de réduire de moitié, « avant la fin du quinquennat », le nombre de jeunes qui quittent le système éducatif sans avoir obtenu un diplôme classé au niveau IV ou V, soit en moyenne 140 000 jeunes par an actuellement. Par ailleurs, la MGI (Mission générale d'insertion) de l'Éducation nationale est renommée MLDS (Mission de lutte contre le décrochage scolaire).

Lire la suiteLire la suite
« Il est impossible de démontrer le lien mécanique entre le développement de l'apprentissage et la diminution du chômage des jeunes » (Céreq)

« Au niveau macro-économique, il est impossible de démontrer le lien mécanique entre le développement de l'apprentissage et la diminution du chômage des jeunes », estime Claudine Romani, chargée de mission au Céreq dans une étude datée de mai 2012 (Bref n°299) et intitulée « Pour une approche circonstanciée de l'apprentissage ». Dans cette étude, elle s'appuie sur les modèles développés dans d'autres pays, notamment l'Allemagne. Selon elle, « le modèle allemand peut être une source d'inspiration pour l'évolution du système français, mais pas dans une logique de mimétisme qui ne donnera jamais les résultats escomptés. L'alternance est sans doute un élément d'amélioration de l'insertion individuelle des jeunes et une voie d'accès à une qualification reconnue. Néanmoins, au-delà des systèmes éducatifs, la croissance économique et la conjoncture, les stratégies de recrutement des entreprises ou le fonctionnement des marchés du travail sont plus que jamais des facteurs majeurs pour l'insertion globale des jeunes dans l'emploi. »

Lire la suiteLire la suite