Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Étudiants étrangers : un débat sans vote aura lieu le 16 avril à l'Assemblée nationale et le 24 avril au Sénat

« Le président de la République s'est engagé à ce que soit organisé un débat parlementaire consacré à l'immigration pour motif professionnel et à la mobilité étudiante. Ce débat aura lieu le 16 avril 2013 à l'Assemblée nationale et le 24 avril au Sénat. » C'est ce qu'indique le ministère de l'Intérieur mardi 9 avril 2013. Dans cette optique, il met en ligne un document préparatoire à ce débat sans vote afin de présenter « la réglementation applicable et les chiffres liés à l'immigration (…) étudiante en France et dans les principaux pays de l'Union européenne ». Ce document permet également de présenter la « liste des questions en débat ». Sur douze questions déterminées par le ministère - qui souligne que le document « ne saurait être lu comme préjugeant des conclusions que le gouvernement sera amené à tirer des débats parlementaires » - la moitié concerne spécifiquement les étudiants.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Étudiants et chercheurs étrangers : la CPU « se félicite » des initiatives du Parlement et du gouvernement

« La CPU qui, lors des assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, avait proposé l'adoption d'une grande loi sur l'attractivité des universités françaises (AEF n°202132), se félicite que plusieurs initiatives sur l'accueil des étudiants, enseignants et chercheurs étrangers soient en cours d'étude soit par la représentation nationale soit par les administrations responsables », indique-t-elle dans un communiqué jeudi 4 avril 2013. Elle fait référence à deux initiatives en particulier : « la proposition de loi relative à l'attractivité universitaire de la France déposée par la sénatrice Dominique Gillot » (AEF n°195979) et « l'engagement en faveur de la délivrance de visas de circulation pour les talents étrangers affirmée par les ministres de l'Intérieur, Manuel Valls, et des Affaires étrangères, Laurent Fabius » qui se disent « conscients des enjeux pour le rayonnement international, culturel, scientifique et économique de la France » (AEF n°192972).

Lire la suiteLire la suite
Étudiants étrangers : l'Unef « soutient la proposition de loi » de Dominique Gillot et « défendra une évolution du texte » sur certains points

« Un an après le retrait de la 'circulaire Guéant', l'Unef salue l'initiative de Madame Gillot et appelle l'ensemble des parlementaires ainsi que le gouvernement à adopter un texte attendu par tous les étudiants du pays », indique l'organisation étudiante dans un communiqué, mercredi 13 février 2013. Elle réagit à la proposition de loi relative à l'attractivité universitaire de la France déposée la veille par la sénatrice (PS) du Val d'Oise, Dominique Gillot (AEF n°195979). L'Unef se félicite notamment du fait que la proposition de loi est « conforme aux revendications étudiantes » sur trois points. En premier lieu, elle propose de créer « un titre de séjour pluriannuel en fonction de la durée des études », rappelle l'Unef, qui y voit « une avancée importante en mettant fin à l'obligation insupportable pour les étudiants concernés de s'en remettre tous les ans à la décision d'une préfecture pour pouvoir renouveler, ou non, leur titre de séjour ».

Lire la suiteLire la suite