Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Retraite complémentaire : l'Ircantec signe sa seconde convention d'objectifs et de gestion pour la période 2013-2016

L'Ircantec, régime de retraite complémentaire des agents non titulaires du secteur public, signe, ce mercredi 10 avril 2013, sa seconde convention d'objectifs et de gestion pour la période 2013-2016, négociée avec la CDC (gestionnaire du régime) et l'État. La précédente convention signée à la suite de la réforme de 2008, couvrait la période 2010-2012. La nouvelle prévoit notamment le maintien d'un « haut niveau » de qualité de service et l'anticipation d'une très nette augmentation des liquidations à compter de 2017. Elle prévoit également le renforcement de la gouvernance de l'institution puisqu'en vertu de la réforme du régime de 2008, l'Ircantec deviendra autonome à compter de 2018. Ainsi, à compter de cette date, les administrateurs seront responsables du pilotage et de la définition des paramètres techniques du régime qui jusqu'à présents faisaient l'objet de textes réglementaires.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La quasi-totalité des régimes de retraite proposeront en 2013 le relevé des droits en ligne qui a bénéficié à ce jour à un million d'assurés

Le droit à l'information des assurés sur la retraite, mis en place avec la réforme des retraites de 2003, a été renforcé par celle de 2010 avec la mise en place du relevé de situation individuelle en ligne. Ce document, commun aux organismes de retraite obligatoire de base et complémentaire, et qui récapitule l'ensemble des droits de l'assuré, continue par ailleurs d'être adressé sous une forme papier tous les cinq ans à partir de l'âge de 35 ans. Sa version en ligne permet à n'importe quel assuré ayant acquis des droits à la retraite dans un régime légalement obligatoire français de faire la demande d'un relevé à jour via le portail de son régime de retraite. Actuellement, un million d'assurés ont bénéficié de leur relevé en ligne après la mise en œuvre progressive de cette mesure depuis janvier 2012. Quelque 23 régimes de retraite proposent déjà ces relevés de carrières en ligne (1). Par ailleurs, à compter de l'année prochaine, huit autres régimes s'ajouteront à cette liste. Il ne restera donc que quatre régimes à devoir appliquer la mesure après 2013. C'est le cas du régime de retraite du Port autonome de Strasbourg, du régime de la Comédie française, du FSPOEIE (fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l'État) et de la CNBF (caisse nationale des barreaux français).

Lire la suiteLire la suite
Retraite complémentaire des agents de Pôle emploi : un article du projet de loi sur les emplois d'avenir prévoit de sécuriser le dispositif

Le projet de loi portant création des emplois d'avenir est examiné en séance publique à compter d'aujourd'hui, mardi 11 septembre 2012. Parmi les dispositions de ce texte principalement destiné à dynamiser la politique de l'emploi à travers la création d' « emplois d'avenir » destinés aux jeunes de 16 à 25 ans, figure un article sur la retraite complémentaire des agents de Pôle emploi (issu de la fusion de l'ANPE et des Assedic) qui devrait permettre de clarifier une situation juridiquement instable depuis près de trois ans. Elle concerne les anciens agents des Assedic qui ont souhaité continuer à cotiser à l'Agirc-Arrco à un taux supérieur à celui de l'Ircantec (régime auquel sont affiliés d'office les agents recrutés par Pôle emploi depuis novembre 2009) et donc générateur de davantage de droits. La convention collective de Pôle emploi du 21 novembre 2009 a prévu que les anciens agents de l'ANPE optant pour la convention conservent leur affiliation à l'Ircantec (les autres étant de fait affiliés à ce régime complémentaire) et que les anciens employés des Assedic puissent provisoirement demeurer affiliés aux régimes complémentaires de retraite des salariés du privé Agirc et Arrco. Une période transitoire dont le terme a été renouvelé à plusieurs reprises à travers cinq avenants à la convention.

Lire la suiteLire la suite