Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Gens du voyage : « Comptabiliser les aires d'accueil dans les 25 % de logements sociaux de la loi SRU, pourquoi pas ? » (échos)

« Comptabiliser les aires d'accueil pour les gens du voyage dans les 25 % de logements sociaux qu'impose la loi SRU ? Pourquoi pas ? », s'exclame Laurent El Ghozi. Le co-fondateur du collectif Romeurope, par ailleurs membre de la commission « gens du voyage » de l'Amif, s'exprime, mercredi 10 avril 2013, lors d'un atelier sur les évolutions réglementaires dans l'accueil des gens du voyage au salon de la nouvelle ville (Parc floral de Paris). Il reconnaît que cette proposition, émanant de plusieurs élus présents dans l'assistance, pourrait motiver à la création d'aires spécifiques pour ces publics. Car les chiffres « ne sont pas bons : sur les 42 000 places de caravanes prévues dans le cadre de la loi Besson, seules 20 000 ont été effectivement réalisées à ce jour ». « Mais attention », prévient-il, l'intégration de ces aires comme logement social dans le décompte SRU pose question, s'agissant par exemple des contreparties financières (loyer) qui pourraient alors être exigibles pour y accéder.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi