Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Cours en ligne « Moocs » : une « deuxième génération » va rapidement émerger (Mickaël Ohana, Crossknowledge)

« Nous en sommes actuellement à une première génération de Moocs (1), il y en aura rapidement une deuxième : la première valide l'intérêt des étudiants, un modèle économique sera ensuite trouvé sur une base très large d'étudiants avec un éventail de prestations commerciales à proposer tout au long de la vie », analyse Mickaël Ohana, PDG et co-fondateur de l'éditeur français de e-learning Crossknowledge, interrogé par AEF le 10 avril 2013. Selon lui, l'émergence des Moocs se fait « un peu à la façon des cycles d'innovation » des start-ups de l'internet comme Facebook ou Google, et « la maturité des modèles économiques de la deuxième vague reposera sur l'interactivité ». Crossknowledge, qui a ouvert un bureau à New-York fin septembre dernier, est « en contact avec de nombreuses business schools aux États-Unis et en Europe » sur ce sujet, et participe à un « groupe de réflexion avec des écoles en France, comme l'Essec ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Centrale Lille lance le premier « Mooc » français débouchant sur un certificat de compétences

L'École Centrale de Lille ouvrira le 18 mars 2013 un « Mooc » (massive online open course, cours en ligne ouvert et massif) consacré à l'apprentissage de la gestion de projets. « Cette formation gratuite débouchera sur un certificat de réussite, ce qui est une première en France », indique à AEF jeudi 7 février 2013 Rémi Bachelet, maître de conférences et responsable du projet. « Lancé dans un cadre non institutionnel, le Mooc ITyPA, auquel j'ai participé, était plus informel et n'avait pas un objectif de certification », remarque Rémi Bachelet. Près de 900 étudiants sont déjà inscrits pour suivre, durant quatre semaines, ses cours en vidéo. L'objectif de Centrale Lille est de rassembler au moins un millier de personnes autour des vidéos et des forums de ce nouveau Mooc.

Lire la suiteLire la suite