Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Enseignement agricole : la FEP-CFDT appelle à manifester le 17 avril « pour l'équité public-privé » des obligations de service

La FEP-CFDT appelle à manifester devant les Draaf de chaque région le 17 avril, annonce le syndicat de l'enseignement agricole privé le 11 avril 2013. La FEP demande l'équité public-privé en matière d'obligation de service des enseignants. « Quand un enseignant du public assure un service de 18 heures, il est payé pour 18 heures. Mais l'enseignant du privé, lui, pour le même salaire, doit souvent assurer 21 ou 22 heures, parfois même 26 heures ! », affirme le syndicat. La FEP souhaite aussi « l'abrogation » d'une disposition du décret du 20 juin 1989 (1) qui « impose l'annualisation du temps de travail, à l'origine de l'injustice actuelle ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Enseignement agricole privé : les créations de postes doivent résulter d'une hausse de la dotation des établissements (FEP-CFDT)

La FEP-CFDT « dénonce » dans une pétition lancée le 6 décembre 2012 « le manque de plus de 800 postes pour l'enseignement agricole privé, soit un déficit de 18 % en dotation globale horaire », alors que le ministère de l'Agriculture prévoit de créer « 60 postes pour l'enseignement agricole privé pour la rentrée 2013, mais sans augmentation de DGH [puisqu'il] s'agirait simplement de la transformation d'heures supplémentaires année (HSA) en postes équivalent temps plein (ETPT) ». « Nous jugeons cette proposition inacceptable », rapporte Pierre Houssais, secrétaire national du syndicat. Et ce « d'autant plus que, parallèlement, le ministre crée 140 postes pour l'enseignement agricole public » (AEF n°203552).

Lire la suiteLire la suite