Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

États-Unis : 33 grandes entreprises signent une déclaration pour le climat, appelant à une législation

33 grandes entreprises américaines signent une « déclaration pour le climat », appelant les décideurs à « prendre des mesures sur le changement climatique » et affirmant qu' « une réaction audacieuse aux défis du climat est l'une des plus grandes opportunités économiques du 21e siècle pour les États-Unis », indique le Ceres, coalition américaine regroupant une centaine d'investisseurs, qui héberge la déclaration sur son site, mercredi 10 avril 2013. Parmi les signataires figurent Nike, Ebay, Levi's, Timberland, Unilever, Ebay, Nestlé, Adidas.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Émissions : Unilever, UPS, Nike, Levi Strauss et L'Oreal sont en tête du palmarès 2012 de Climate counts

« Cinq des six entreprises les mieux classées - Unilever, UPS, Nike, Levi Strauss et L'Oreal - présentent une augmentation de leurs revenus de 2010 à 2011 tout en réduisant leurs émissions globales sur toutes leurs unités, selon le palmarès 2012-2013 de l'ONG Climate counts, publié mercredi 5 décembre 2012. C'est la sixième année consécutive que l'ONG réalise son analyse sur 145 entreprises de 16 secteurs. « 66 % d'entre elles ont développé des stratégies sur le climat et l'énergie, contre 25 % en 2007. » L'Oréal, avec 87 points, et Danone, avec 85 points, sont les meilleures entreprises françaises du classement.

Lire la suiteLire la suite
Climat : les entreprises allemandes dominent le top 10 du Carbon disclosure project

Avec Bayer, BASF, BMW, et Allianz, « les entreprises allemandes dominent le top 10 » des meilleures entreprises en termes de performance (carbon performance leadership index) et de transparence (carbon disclosure leadership index) en matière d'émissions de gaz à effet de serre, publié par CDP (Carbon disclosure project), mercredi 12 septembre 2012. Les autres entreprises dans le top 10 sont : Nestlé (Suisse), Gas Natural SDG (Espagne), Diageo (Royaume-Uni), Nokia (Finlande), UBS (Suisse), et Panasonic (Japon). Ce rapport « Global 500 » est réalisé chaque année par PwC pour CDP, organisation internationale à but non lucratif représentant un groupe de 655 investisseurs institutionnels gérant 78 000 milliards d'actifs. 405 entreprises, représentant 81 % des 500 plus grandes entreprises mondiales (FTSE - financial times stock exchange), ont répondu au questionnaire en 2012.

Lire la suiteLire la suite
Émissions de CO2 : le WWF publie une évaluation des entreprises du programme « Climate savers »

« Les entreprises membres du programme 'Climate savers' du WWF International ont réussi à réduire leurs émissions de CO2 de plus de 100 millions de tonnes sur la période allant de 1999 à 2011, soit le double des émissions annuelles de la Suisse », selon une évaluation indépendante publiée par le WWF le 9 mai 2012. Lancé en 1999, le programme regroupe une vingtaine d'entreprises s'engageant à réduire leurs émissions de CO2, dont Volvo, Lafarge, Coca-Cola, Sony, IBM, HP, National Geographic, Nike, Nokia Siemens Networks, Novo Nordisk, Johnson & Johnson, et Nike. L'analyse comprend également les engagements d'anciens membres.

Lire la suiteLire la suite
Climat : 72 entreprises européennes appellent l'UE à passer à -30 % d'émissions de GES d'ici 2020

72 grandes entreprises européennes ont signé une déclaration commune appelant l'UE à « adopter un objectif de réduction d'émissions de GES (gaz à effet de serre) de 30 % d'ici 2020 pour préserver la compétitivité de l'UE et construire une économie bas carbone », mercredi 15 juin 2011. Cette déclaration commune a été lancée en octobre 2010 par WWF, la coalition d'entreprises et de gouvernements The Climate Group, et le programme de management de la durabilité de l'université de Cambridge, et rassemblait alors 29 entreprises (L'AEF n°258019). Le Conseil Environnement, qui se réunit le 21 juin, doit notamment débattre de la Feuille de route 2050 de la Commission européenne (L'AEF n°246356) et le Parlement européen doit voter sur un nouvel objectif de réduction des émissions de GES le 23 juin.

Lire la suiteLire la suite