Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'académie de Grenoble installe une « commission lycée - enseignement supérieur » pour améliorer le continuum bac -3/bac +3

L'académie de Grenoble a mis en place le 26 mars 2013 une « commission lycée - enseignement supérieur, qui transforme la commission post-bac [structure académique travaillant sur l'orientation des bacheliers] afin d'améliorer le continuum entre bac -3 et bac +3 », explique le recteur Olivier Audéoud à AEF. « Il fallait un ensemble plus large qu'APB : la commission post-bac était limitée à l'orientation, elle n'était pas organisatrice d'un travail commun, d'une stratégie », ajoute Olivier Audéoud.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Bac -3/bac +3 : Geneviève Fioraso annonce la mise en place d'un groupe de travail avec le MEN fin janvier

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, annonce la mise en place d'un groupe de travail sur le bac -3/ bac +3 « avec Vincent Peillon », le ministre de l'Éducation nationale, le 11 janvier 2013, lors d'une conférence de presse organisée au salon APB (admission post-bac) à Paris (AEF n°198536). Ce groupe de travail pourrait démarrer « fin janvier », selon son entourage et « s'inscrit dans les suites du Pacte pour l'emploi qui implique trois ministères : Travail et Formation professionnelle, Enseignement supérieur et Éducation nationale », explique-t-il. Les collectivités devraient également y être impliquées.

Lire la suiteLire la suite