Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Les agendas d'accessibilité programmée peuvent être mis en place dès maintenant » (Claire-Lise Campion, sénatrice)

« Les collectivités ont une réelle volonté de respecter leurs obligations en termes d'accessibilité, mais l'échéance de 2015 sera difficile à mettre en oeuvre pour elles, en raison de contraintes budgétaires fortes », déclare Claire-Lise Campion, sénatrice (PS) de l'Essonne, et auteur du rapport intitulé « Réussir 2015 » sur l'application de la loi Handicap du 11 février 2005 (AEF Habitat et Urbanisme n°194524). Elle s'exprime à l'occasion d'un débat organisé par l'Ajibat, mercredi 10 avril 2013, sur le thème de l'accessibilité. La sénatrice s'oppose donc à « une multiplication des dérogations » qui « casserait cette dynamique », et suggère la création « d'agendas d'accessibilité programmée [qui] peuvent être mis en place dès maintenant ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Accessibilité : « la France ne sera pas au rendez-vous de 2015 » (rapport de Claire-Lise Campion au Premier ministre)

« La société française ne parvient pas à être accessible aux personnes handicapées. » C'est ainsi que la sénatrice Claire-Lise Campion (PS, Essonne) débute son rapport intitulé « Réussir 2015 », remis vendredi 1er mars 2013 au Premier ministre. Ce document d'une centaine de pages vient clôturer la mission qui lui avait été confiée en octobre sur l'accessibilité des personnes handicapées au logement, aux établissements recevant du public, aux transports, à la voirie et aux espaces publics, et ce auprès de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion (AEF Habitat et Urbanisme n°205398). Soulignant que malgré « les premiers résultats constatés, la France ne sera pas au rendez-vous de 2015 », tel que le prévoit l'objectif de la loi du 11 février 2005 (dite « loi handicap ») (1), Claire-Lise Campion formule 40 propositions et recommande de « maintenir l'échéance de 2015 afin de préserver la dynamique engagée et conforter l'objectif d'une société accessible à tous ».

Lire la suiteLire la suite
Accessibilité : Paris complète les aides de l'Anah versées aux copropriétés par une subvention de 20 % du montant des travaux

Une délibération adoptée par le conseil de Paris des 10 et 11 décembre 2012 modifie le règlement d'attribution des subventions de la Ville pour l'amélioration de l'habitat « en permettant aux copropriétés [en difficultés ou] réalisant des travaux d'accessibilité à leur immeuble de bénéficier des aides municipales ».

Lire la suiteLire la suite
Accessibilité : l'Ordre des architectes signe une charte avec quatre associations représentatives des personnes handicapées

« L'accessibilité est un enjeu majeur partagé par tous, il reste cependant que sept ans après la promulgation de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, nous avons des progrès à faire », constate Lionel Carli, président du Conseil national de l'Ordre des architectes, mercredi 19 septembre 2012. Il s'exprime, à l'occasion de la signature d'une charte d'engagements pour l'accessibilité, le confort d'usage et la conception universelle avec quatre associations représentatives des personnes en situation de handicap (1). « La question de l'accessibilité est souvent traitée comme une question technique et juridique, au détriment d'une véritable réflexion sur le confort d'usage, et la capacité d'évolution des ouvrages » considère Lionel Carli. Cette charte vise notamment à décliner sur le territoire national la réflexion engagée au niveau national avec les quatre associations, au travers de 26 comités régionaux d'accessibilité.

Lire la suiteLire la suite