Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Débat public : le Vert Jacques Archimbaud et l'universitaire Laurence Monnoyer-Smith, vice-présidents de la CNDP

Laurence Monnoyer-Smith, professeur en sciences de l'information et de la communication à l'université de technologie de Compiègne, est nommée vice-présidente de la CNDP (Commission nationale du débat public) par un décret du 12 avril 2013 publié deux jours plus tard au Journal officiel. Elle complète l'équipe dirigeante de l'autorité indépendante, composée du président Christian Leyrit, ancien vice-président du CGEDD, et du deuxième vice-président Jacques Archimbaud, ancien directeur adjoint du cabinet de la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement Cécile Duflot et membre du comité exécutif d'EELV (AEF n°193779).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Commission nationale du débat public a organisé 71 débats en dix ans (rapport d'activité)

La CNDP (Commission nationale du débat public) a organisé 71 débats, dont 63 clos, depuis que la loi du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité lui a donné le statut d'autorité indépendante : c'est ce qu'indique Philippe Deslandes, président de l'organisme entre février 2008 et février 2013, en introduction du rapport d'activité annuel, qui, au lieu de couvrir la seule période 2012, couvre les dix dernières années. Rendu public début février, il est accompagné d'un « cahier de méthodologie » sur « dix ans de pratique du débat public » et sur la « synthèse des débats et des concertations recommandées ». « Ces chiffres illustrent que le débat public, dont l'objet est de faire participer le public au processus d'élaboration des grands projets d'aménagement ou d'équipement d'intérêt national, est désormais entré dans les moeurs, quand bien même sa notoriété demeure insuffisante et mesurée. »

Lire la suiteLire la suite