Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Les redéploiements de la zone de compétence de la gendarmerie vers la police concerneront douze communes

Douze communes situées en zone de compétence de la gendarmerie nationale doivent passer, au cours des prochains mois, dans le giron de la police nationale. C'est ce qu'indique un compte rendu - établi par la DGPN - de la réunion de concertation entre l'administration de la police nationale et les représentants syndicaux, jeudi 11 avril 2013 à Paris, dont AEF Sécurité globale a obtenu une copie (AEF Sécurité globale n°191755). Ces communes font partie des 17 situées en zone gendarmerie pour lesquelles un transfert avait été envisagé par le ministère de l'Intérieur dans une liste communiquée par le ministère de l'Intérieur fin janvier 2013 (AEF Sécurité globale n°197015). « Les redéploiements sont différés pour les trois communes de l'Est du département du Val-d'Oise (Roissy-en-France, Le Thillay, Vaudherland) », indique le compte-rendu, tandis que celui de Champigneulles (Meurthe-et-Moselle) « est abandonné ». Le compte-rendu n'évoque pas le cas de Malemort-sur-Corrèze (Corrèze).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Redéploiement police-gendarmerie : les préfets doivent remettre les conclusions de la concertation d'ici au 15 mars 2013

Les préfectures concernées par les redéploiements entre la police et la gendarmerie doivent restituer les conclusions de la concertation menée localement le 15 mars 2013 au plus tard, apprend AEF Sécurité globale de sources concordantes. Un document doit être transmis au ministère de l'Intérieur et présenter un projet d'ensemble, apprend ainsi AEF Sécurité globale auprès de l'entourage du préfet du Val d'Oise (AEF Sécurité globale n°197884). « Nous connaissons le prérecquis », à savoir les communes dont le transfert est envisagé, indique-t-on à la préfecture du Val d'Oise. « Il faut donc indiquer, par exemple, le nombre d'effectifs prévus pour telle zone, quelles seront les infrastructures qui accueilleront les nouveaux policiers. L'objectif est de bâtir un plan de redéploiement idéal. Nous commençons une phase de réflexion, pour l'instant, rien n'a été décidé. » Le préfet du Val d'Oise envisage de rencontrer les maires concernés un par un, ajoute son entourage.

Lire la suiteLire la suite